fbpx
congosynthese.com

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

Kinshasa abrite du 27 au 29 septembre 2021, 27 au 29 septembre 2021 le Forum national sur les états généraux de l’agriculture en République Démocratique du Congo.

C’est le premier ministre SAMA LUKONDE qui au nom du président de la République Félix Tshisekedi a procédé à l’ouverture des assises.

Ce Forum de trois jours organisé par le Ministère de l’Agriculture sous le haut patronage du Président de la République, a pour thème « L’agriculture, clé de la croissance économique durable et de la réduction de la pauvreté en République démocratique du Congo« .

Il a comme objectif faire de l’agriculture une priorité en rendant vivante l’option levée par le Gouvernement, d’initier la revanche du sol sur le sous-sol par la relance du secteur agricole pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de ses populations. Ce, en établissant les états des lieux du secteur agricole et en pensant aux actions à mener pour relever les défis identifiés par le Gouvernement dans ce secteur.

Il s’agit notamment de sécuriser et moderniser les systèmes de production agricole pour améliorer durablement la productivité des filières, par un meilleur accès aux facteurs de production, aux marchés et par l’amélioration de l’environnement juridique et judiciaire en vue d’une bonne gouvernance du secteur agricole ; vaincre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle afin de réduire significativement le niveau de pauvreté des populations rurales ; et mobilier les investissements conséquents pour permettre à tous les acteurs du secteur agricole de jouer pleinement leurs rôles dans la modernisation du pays.

Dans son mot d’ouverture, le Premier Ministre, qui a annoncé la création imminente d’une grande banque nationale de développement et  appelé les cadres du pays à se préparer pour se construire, dans les tout prochains jours, un toît et un champ au village, a mis l’accent sur la revanche du sol sur le sous-sol, concept fondé sur le primat de l’agriculture sur tous les autres secteurs de l’économie, spécialement sur le secteur minier. Primat qui repose sur la conviction qu’aucun développement durable d’une nation  n’est possible s’il ne repose sur ce secteur primaire de l’économie, qu’est l’agriculture, cinquième pilier du programme d’actions du Gouvernement de l’Union sacrée de la nation, programme coulé dans la vision du Chef de l’État, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

« La diversification de notre économie et la création des conditions d’une croissance exclusive constituent le cinquième pilier du programme d’action du Gouvernement, programme coulé dans la vision du Chef de l’État, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi. Cette diversification repose d’abord et essentiellement sur l’agriculture, qu’elle soit vivrière, industrielle et présente ainsi que sur la pêche et l’élevage.
Aucune croissance économique, aucun progrès social, bref aucun développement durable d’une Nation  n’est possible s’il ne repose sur ce secteur primaire de l’économie. C’est fort de cette conviction qu’il a plu au Président de la République, Chef de l’État, de décréter un mot d’ordre important dans notre pays.
A charge pour le Gouvernement de le traduire en actions concrètes à savoir, la revanche du sol sur le sous-sol. Il s’agit en réalité, du primat de l’agriculture sur tous les autres secteurs de l’économie. Mon Gouvernement a clairement pris l’option de ne plus reposer tous les espoirs du développement national uniquement sur le secteur des Mines. Désormais, aux côtés, notamment du Tourisme, de la Transition écologique, l’Agriculture redeviendra et réellement dans ce pays, la priorité des priorités », a martelé le Premier Ministre Sama Lukonde.

Le Chef du Gouvernement a par ailleurs annoncé le lancement par le Gouvernement d’une campagne en faveur de l’agriculture, la création d’une grande banque pour financer le développement de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage et de lancer un appel à tous les cadres de ce pays de se préparer pour que chacun se construise un toît et un champ au village.

« Le Gouvernement lancera bientôt une campagne forte en faveur de l’agriculture. D’ores et déjà, il est prévu, dans les jours qui viennent, la création d’une grande banque nationale de développement qui aura, entre autres pour vocation, de financer le développement de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage.
Le Gouvernement invite tous les participants à réfléchir sur toutes les conditions susceptibles de rendre opérationnel ce programme dans le cadre de la relance générale du secteur de l’agriculture » a déclaré le premier ministre.

Plusieurs autres intervenants sont attendus comme le président de la Banque mondiale, le représentant résident de la BAD, le représentant résident de la FAO et le représentant résident de l’IITA, non sans compter les animateurs des institutions étatiques.

Ces assises sont une occasion pour le pays d’améliorer sa gouvernance et le financement du secteur agricole, l’accès au marché des produits agricoles, et la productivité des explications agricoles ainsi que la valorisation de leurs produits.

Cette cérémonie d’ouverture a connu la participation du ministre national de l’Agriculture et d’autres membres du gouvernement, des partenaires intervenants dans le secteur agricole, des députés et sénateurs et plusieurs autres participants.

E.M

Autres titres

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

Ceni: Denis Kadima investi par le président Félix Tshisekedi

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus