RDC : Salomon Kalondo, bras droit de l'opposant Moïse Katumbi, exprime sa gratitude après son évacuation sanitaire en Belgique

Salomon Kalondo, proche collaborateur de l'opposant congolais Moïse Katumbi, exprime sa gratitude après avoir bénéficié d'une liberté provisoire pour se faire soigner en Belgique. Il remercie les autorités, les soutiens et le personnel médical, et espère une guérison rapide. Il évoque également la situation des prisonniers politiques en RDC et la nécessité d'une réforme du système judiciaire.

Apr 19, 2024 - 07:56
 0
RDC : Salomon Kalondo, bras droit de l'opposant Moïse Katumbi, exprime sa gratitude après son évacuation sanitaire en Belgique

Dans un message émouvant, Salomon Kalondo, bras droit de l'opposant congolais Moïse Katumbi, a exprimé sa gratitude après avoir bénéficié d'une liberté provisoire qui lui a permis de se faire soigner en Belgique. Après "dix mois d'une éprouvante captivité qui a provoqué une forte dégradation de mon état de santé", il a été opéré "avec succès" et entame maintenant "la phase post-opératoire, la plus sensible et délicate".

"J'ai bon espoir, grâce à vos ferventes prières, de parvenir à une guérison rapide et revenir très vite chez nous en RDC", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il "rends grâce à Dieu qui m'a permis de tenir tout au long de cette épreuve".

Salomon Kalondo a exprimé sa reconnaissance envers "les autorités politiques et judiciaires qui ont permis que j'aille me faire soigner dans un cadre approprié", ainsi qu'envers "celles et ceux qui, dans la lumière comme dans l'ombre, se sont mobilisés et m'ont soutenu dans ces moments difficiles". Il a notamment cité "la famille, les amis et connaissances, les confessions religieuses, les activistes des droits de l'Homme, les électeurs qui m'ont accordé leur confiance, mes avocats, ainsi que, tout particulièrement, le personnel médical à Kinshasa qui a fait preuve d'une grande compétence, d'un grand dévouement et d'une bienveillance exceptionnelle".

Il a également tenu à remercier "le chirurgien qui m'a opéré, le Dr Benoît Bomans, et à l'urgentiste, le Dr Stéphane Tankoua".

Dans son message, Salomon Kalondo a également eu "une pensée spéciale pour un ami, un frère, Chérubin Okende, à qui je n'ai pu dire au revoir", assurant "toute la famille de mon entière fidélité à sa mémoire".

Enfin, il a exprimé sa solidarité avec "Mukebayimike, détenu sans jugement à Makala et dont j'espère la libération très rapide ; à Stanys Bujakera qui, Dieu merci, a retrouvé depuis la liberté et sa famille ; et aux autres qui ont vécu ou vivent l'expérience douloureuse de la prison. Je ne les oublie pas".

Ce message de Salomon Kalondo témoigne de la situation difficile des prisonniers politiques en RDC et de l'importance de la solidarité et du soutien envers eux. Il souligne également la nécessité d'une réforme du système judiciaire congolais pour garantir le respect des droits de l'Homme et l'accès à la justice pour tous.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow