fbpx
congosynthese.com

RDC : Plus de 1250 civils massacrés par les ADF en 2021, selon l’ONU

Dans un rapport annuel publié ce week-end, les Nations Unies ont documenté l’exécution sommaire de plus de 1250 personnes par les terroristes des ADF, un groupe armé d’origine ougandaise qui écume l’Est de la RD Congo. Des chiffres en hausse malgré l’état de siège décrété il y a 8 mois dans cette partie du pays.

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a documenté « 738 atteintes aux droits de l’homme commises par les combattants des Forces démocratiques alliés (ADF), une augmentation de l’ordre de 52% par rapport à 2020 », précise ce rapport. Ce mouvement terroriste est aussi responsable de « l’exécution sommaire de plus de 1 259 personnes (958 hommes, 262 femmes et 39 enfants) en un an », note le même document consulté par Anadolu Agency.

Ces massacres ont été perpétrés dans les territoires de Beni, dans la province du Nord-Kivu, de Mambasa et d’Irumu dans la province de l’Ituri. Cela, en dépit des opérations militaires et un état de siège proclamé depuis le 6 mai 2021 par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Cette résurgence des massacres intervient alors que les ADF a prêté allégeance à Daesh depuis 2019, bien que les chercheurs des Nations Unies affirment n’avoir toujours pas trouvé de preuve du commandement et du contrôle de Daesh sur les opérations de ce groupe armé en RDC.

L’armée congolaise a annoncé avoir capturé, vendredi 28 janvier 2022, le Kenyan Salim Muhammad Rashid, 28 ans, présenté comme « égorgeur » et chargé de propagande de l’ADF par la diffusion des images des civils arrêtés ou tués à la machette. Pour renforcer les opérations militaires dans les deux provinces congolaises en proie aux massacres de ce groupe terroriste, la RDC a mutualisé ses forces avec l’armée ougandaise, UPDF. Mais des résultats probants peinent toujours à être engrangés sur les théâtres des opérations.

Dido Nsapu

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus