fbpx
congosynthese.com

RDC: Noël Tshiani appelle le Parlement à aligner sa proposition de loi sur la « congolité »

L’acteur politique Noël Tshiani appelle le Président de l’Assemblée Nationale et son collègue du Sénat à aligner la proposition de loi portée par le député national Nsingi Pululu à la session qui s’ouvre ce 15 mars 2022.

Dans une correspondance adressée aux deux chambres du Parlement dont une copie est parvenue ce lundi à digitalcongo.cd , le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 demande aux élus du peuple à s’investir pour l’aboutissement de cette proposition de loi, qui exclut des fonctions de souveraineté, « ceux qui ne sont pas nés de deux parents congolais » .

Pour lui, il y a « urgence et nécessité » d’adopter ce texte pour éviter le risque « d’infiltration » au sommet de l’Etat.

Une « infiltration » qui selon lui, pourrait « compromettre » l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo.

«Je viens souligner l’importance, l’urgence et la priorité à traiter ces questions de souveraineté lors de la session de mars 2022 pour éviter le risque d’infiltration au sommet de l’Etat congolais qui pourrait même compromettre l’intégrité territoriale de notre pays. Malgré les divergences politiques sur diverses questions, je pense que nous devons tous regarder dans la même direction pour défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de notre pays », a-t-il indiqué.

Pour lui, « les risques de disparition de notre pays sont tellement grands, qu’ils exigent de nous de prendre de la hauteur afin de nous situer dans une vision, dont la réalisation permettrait de construire la République Démocratique du Congo pour le bonheur de notre peuple».

Gisèle Tshijuka

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus