fbpx
congosynthese.com

RDC : Martin Fayulu condamne la forte répression des forces de l’ordre contre les manifestants à l’Est

Martin Fayulu

L’ancien candidat à la présidentielle de 2018, Martin Fayulu condamne avec la dernière énergie les répressions dont font preuve les forces de l’ordre contre les manifestants à Béni, Butembo, Kasindi et Goma.

Ces mouvements citoyens manifestent pour réclamer la fin des massacres des civils à l’Est de la République Démocratique du Congo. Toutes les activités sont paralysées dans l’agglomération depuis quelques jours.

L’un des manifestants a été touché ce jeudi matin par une balle tirée par l’un des forces de l’ordre a été très vite emmené à l’hôpital pour des soins. Un fait que le président de l’Ecidé condamne avec fermeté.

Martin Fayulu soutient cette manifestation qu’il trouve être contre ce qu’il qualifie  » d’une passivité ambiante observée face aux tueries massives des congolais dans les Kivus et Ituri« .

«  Je respecte la mobilisation populaire en cours à Béni, Butembo, Kasindi et Goma en réaction contre la passivité ambiante observée face aux tueries massives des congolais dans les Kivus et Ituri. Je condamne la forte répression des forces de l’ordre contre les manifestants« , a-t-il noté dans son compte Twitter.

Depuis lundi, les mouvements citoyens ont décrété 10 jours sans activités à Beni, Butembo, Lubero pour décrier l’insécurité et les massacres à répétition des civils dans la région.

Ces manifestants appellent aussi au départ des humanitaires, des organisations internationales y compris la MONUSCO.

Plusieurs activités sporadiques sont signalées dans ce coin du pays.

Pas des trafics, pas des moyens de circulation, pas des commerces.
Tout cela pour réclamer la paix et le départ des organisations internationales.

Jul A

Autres titres

Béni: Un mort et un porte disparu dans une attaque de présumé ADF à mayimoya

deo

RDC : Matata Ponyo prêt à faire face à la justice qu’il qualifie d’être « politiquement instrumentalisée »

deo

Etat de siège : Christophe Mboso mobilise derrière les FARDC pour une victoire finale sur les forces terroristes

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus