fbpx
congosynthese.com

RDC: LYREC plaide pour la création de «ONU-JEUNES»,une entité consacrée à la protection des intérêts des jeunes

La plateforme LYREC appelle le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi de capitaliser son mandat à la tête de l’U.A pour soutenir le plaidoyer de la jeunesse congolaise en faveur de la création de ONU-JEUNES par le Conseil de sécurité des Nations-Unies, pour faire avancer la lutte pour les droits des jeunes selon la Résolution 2250( jeunes-paix-securité)

Ci-dessous l’intégralité du message.

La Plateforme des Organisations des Jeunes de la Société Civile Congolaise LYREC (League of Youth for the Renaissance of Congo) a le privilège d’approcher votre Auguste Autorité pour l’objet souligné en Titre de la présente

« NOTE DE PLAIDOYER ET D’APPEL CITOYEN POUR LA CREATION D’UNE ENTITE DES NATIONS-UNIES CONSACREE A LA PROTECTION, LA PROMOTION, L’AUTONOMISATION ET LA PARTICIPATION DES JEUNES: «ONU-JEUNES».

En effet, c’est avec satisfaction et optimisme que la Jeunesse, Congolaise en particulier et Africaine en Général, a accueilli la nouvelle de Votre Election, pour le compte de la RDC, à la présidence de l’Union Africaine. Ce mandat qui, pour le compte de cette Grande Nation du Centre du Continent, lui est apparu comme une grande opportunité à saisir pour changer le destin du Peuple et des Jeunes Africains, par
l’avancement de la matérialisation de «l’Afrique que Nous Voulons à l’Horizon 2063».

La Plateforme LYREC-RDC a saisi cette opportunité pour initier, Co-organiser et prendre part à une série d’assises citoyennes axées sur
les réflexions et actions des jeunes Leaders de la Société Civile en vue de mieux jouer leur rôle d’appui, d’accompagnement et de contribution à toutes les initiatives favorables au succès du Mandat de la RDC à la tête de l’U.A.

La première série desdits ateliers organisés entre Janvier 2019 et Mars 2021, a permis aux Présidents et Coordonnateurs de Organisations- Membres de LYREC de parvenir aux points de convergences suivantes:

la réaffirmation du rôle et de la place incontournable des Jeunes dans la réalisation de l’«Afrique que Nous Voulons en 2063», la Volonté Politique et le Courage d’oser qu’incarne le Président Félix Antoine TSHISEKEDI, comme une grande chance du succès de cette «Vision Africaine», l’inexistence d’une véritable Agence
consacrée effectivement et spécifiquement au financement des Etats pour la promotion, la participation et l’épanouissement de la Jeunesse, les avancées significatives enregistrées dans la lutte pour la promotion des droits des femmes grâce à l’existence d’ONU-FEMMES comme Agence des Nations-Unies destinée à appuyer les efforts des Etats dans cette lutte,…

La seconde série a permis aux Leaders des
Jeunes mobilisés par des structures telles que la Plateforme LYREC,le Conseil National de la Jeunesse, le Réseau YALI-RDC, le MJDD,…à parvenir aux résultats et résolutions ci-après:

l’Appel citoyen en vue de la création par le Gouvernement Congolais d’une structure nationale pour la mise en œuvre de la Résolution 2250 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, la création par Arrêté du Ministre Congolais de la Jeunesse, d’un Secrétariat Technique National sur la R2250 (Jeunes-Paix-Sécurité), la capitalisation de l’expérience de la mise en œuvre de la Résolution 1325 comme modèle de réussite dans l’avancement des questions liées aux droits des femmes, la capitalisation du mandat de la RDC à la présidence de l’Union Africaine pour faire avancer la lutte pour les droits des jeunes en RDC comme en Afrique.

De ces deux séries d’assises; un des
principaux engagements pris par les Jeunes Leaders, consiste à agir collectivement (dans une approche collégiale , participative, inclusive, et coordonnée), pour la création d’une Agence Internationale ayant pour mandat spécial d’appuyer en finançant les efforts des Etats d’Afrique et du monde, favorable à la promotion des droits fondamentaux aux jeunes. S’inspirant de la nature juridique, de l’expérience et de l’histoire de succès d’ONU-FEMMES, spécifiquement dans notre pays; LYREC pense que la création, par Résolution du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, d’une Agence internationale dénommée «ONU-JEUNES» marquera le début du plus grand succès dans le combat que nous menons pour la protection, la participation et la promotion des jeunes.

Pour y parvenir, la Plateforme LYREC
compte faire suivre parmi ses actions de plaidoyer: des nouvelles assises citoyennes, des actions de mobilisations des masses en RDC et avec les jeunes des autres Etats africains, des points de communication via la presse nationale et internationale, des réunions de travail avec les Autorités politiques ayant une influence sur la thématique «jeunesse, paix et sécurité» au niveau national, régional et international,…

Excellence Monsieur le Président; nous pensons avec certitude, qu’une telle démarche, bien que très ambitieuse, ne saurait laisser indifférente votre Office ni être menée à bon port, sans implication personnelle de votre Autorité. Et ce, vu les grands défis de la restauration de la paix et de la sécurité dans les
Etats Africains et face auxquels les jeunes sont des acteurs incontournables, tant comme acteurs manipulés par les groupes armés qu’agents indispensables à la consolidation de la paix.

En outre, que l’initiative d’une telle innovation mondiale parte de l’Afrique et sous votre Leadership, serait non seulement une
fierté pour notre continent mais aussi la marque de l’indélébilité du mandat de la RDC dans la longue histoire de l’Union Africaine et de l’Organisation des Nations-Unies. Les futures générations en parleront avec fierté et satisfaction.

Excellence Monsieur le Président; faisant foi à votre sens d’engagement pour les droits des jeunes tel que cela revient maintes fois dans vos discours politiques ainsi que votre modèle de leadership tourné vers la volonté politique exprimée et le courage d’agir pour le retour de la paix et la sécurité au profit des peuples; la Plateforme LYREC est rassurée du fait que votre
Autorité ne ménagera aucun effort pour appuyer et contribuer au succès de cet ambitieux processus de plaidoyer en faveur de la création de l’ONU-JEUNES.

Me Justus TSHIKONA KANUPABU Coordonnateur Pays de la Plateforme LYREC

Autres titres

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

RDC/Ass-Nat :Les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le successeur de Nangaa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus