congosynthese

RDC: l’UE maintient ses sanctions contre des personnalités congolaises


Le Conseil de l’Union européenne a décidé ce lundi matin de prolonger pour un an les sanctions à l’encontre de personnalités congolaises. Gel des avoirs et interdiction de visa pour l’UE, ces sanctions touchent également le candidat à la présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary.

De notre bureau à Bruxelles, Laxmi Lota

Malgré les demandes de Kinshasa pour « suspendre » ces sanctions en raison de l’élection du 23 décembre, l’Union européenne a décidé de les prolonger jusqu’au 12 décembre 2019. Les sanctions concernent désormais 14 personnes : le commandant de l’armée, Muhindo Akili Mundos, et le chef de milice, Gédéon Kyungu Mutanga, figurent eux sur la liste des sanctions des Nations unies.

Parmi ces 14 personnalités, il y a le candidat de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary. Ce dernier avait évoqué des « sanctions humiliantes ». Le ministre congolais des Affaires étrangères avait lui parlé « d’ingérence inacceptable dans le processus électoral » et promis des mesures de « rétorsion » à l’encontre de l’Union européenne en cas de prolongation.

L’UE rappelle que ces mesures ont été adoptées en décembre 2016 et mai 2017 pour « entrave au processus électoral et violation des droits de l’homme ». Ce lundi 10 décembre, le Conseil demande de nouveau aux autorités et institutions congolaises « la tenue d’élections crédibles et ouvertes à tous ». L’Union européenne se dit prête à réexaminer et adapter ces sanctions après les élections.

Loading...

Autres titres

Le chef de l’ONU bientôt en RDCongo pour encourager à lutter contre Ebola

Deo

Nord-Kivu : le gouvernement provincial marche pour soutenir le mécanisme de riposte d’Ebola

Kabumba Katumwa

Après des mois de tensions, le Rwanda et l’Ouganda signent un accord

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus