congosynthese

RDC : l’opposant Pierre-Jacques Chalupa est décédé à Kinshasa


L’opposant congolais Pierre-Jacques Chalupa est décédé lundi 11 mars soir à l’hôpital du Cinquantenaire de Kinshasa. Il est mort à la suite d’un cancer, annonce le président de son parti ce mardi 12 mars.

Selon Prince Epenge, président du parti politique Action pour la démocratie et le développement au Congo (ADD Congo), parti de M. Chalupa, l’incarcération de Chalupa à la prison de Makala a aggravé son état de santé.

« Pierre-jacques Chalupa est décédé hier à 20h à l’hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa. Vous savez qu’il a été incarcéré pendant plus deux ans à la prison de Makala par le régime de Kabila. Selon eux, il avait usurpé la nationalité congolaise. Lors de son emprisonnement à Makala, il était tombé sérieusement malade. Depuis, il ne s’est jamais remis. A partir de la prison de Makala, on avait détecté qu’il avait un début de cancer et la situation s’est aggravée », a expliqué Prince Epenge.

La Cour suprême de justice (CSJ) avait condamné en 2013 l’opposant Pierre-Jacques Chalupa, à trois ans de servitude pénale pour faux et usage de faux. La haute cour qui rendait l’arrêt en appel réduisait d’une année la peine prononcée en première instance et avait ainsi confirmé l’acte d’accusation.

En octobre 2012, le Tribunal de paix de Kinshasa/Ngaliema avait condamné l’opposant à quatre ans d’emprisonnement pour détention d’une fausse attestation d’acquisition de la nationalité congolaise, d’une fausse carte d’électeur et d’un faux passeport congolais.

Pierre-Jacques Chalupa a toujours affirmé qu’il est Congolais et n’a jamais usurpé cette nationalité.

« Je suis né au Congo-Belge Rwanda Urundi en 1948. Mon père est né en 1927 à Matadi. Ma grand-mère est née en 1899 à Boma. Je suis sur le même diapason que Yerodia Abdoulaye Ndombasi », affirmait le président d’Action pour la démocratie et le développement au Congo.

Loading...

Autres titres

REGIDESO : de l’eau potable désormais disponible pour les habitants du Camp Kokolo

Deo

Goma: A cause d’un téléphone,les présumés policiers tuent un jeune étudiant sans défense

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Reprise timide des activités à Beni et Oicha au lendemain d’une journée agitée

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus