congosynthese

RDC : l’ONU condamne l’assassinat de 11 personnes près de Beni


Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné l’assassinat samedi d’au moins 11 civils, dont un garçon, dans la province du Nord-Kivu, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Plusieurs autres personnes ont été blessés ou enlevées lors d’une attaque de Mayongose, dans la banlieue de Beni.

« Le Secrétaire général est indigné par les assassinats et les enlèvements de civils par des groupes armés qui se poursuivent dans la région de Beni », a dit son porte-parole adjoint dans une déclaration de presse rendue publique lundi 22 octobre.

L’attaque a également été condamnée la veille par le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Les civils ne sont pas des cibles », a déclaré dimanche le chef de l’OMS sur Twitter. « Tout le monde doit œuvrer pour atteindre la paix et combattre Ébola », a-t-il dit, rappelant que Beni est l’épicentre de l’épidémie.

Le chef de l’ONU s’est également dit profondément préoccupé par les informations selon lesquelles deux agents des services de santé congolais combattant l’épidémie d’Ébola au Nord-Kivu ont été tués à Butembo, vendredi 19 octobre, lorsque des milices armées ont attaqué l’unité de l’armée congolaise en compagnie de laquelle ils se trouvaient.

Par la voix de son porte-parole adjoint, M. Guterres a appelé tous les groupes armés à cesser immédiatement leurs attaques contre les civils et à garantir l’accès humanitaire aux populations dans le besoin. Le Secrétaire général « réitère en particulier son soutien aux civils dans les zones touchées à la fois par l’épidémie d’Ébola et par l’insécurité », a-t-il ajouté.

Avec ONU Info

Loading...

Autres titres

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est allé se rendre compte de la situation des agents de la police blessés

Deo

Nord-Kivu:Ebola plus de 1.500 décès enregistrés, OMS suspend les activités de la riposte

Kabumba Katumwa

RDC:Les évêques de la CENCO appellent le président de la république à un véritable changement

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus