fbpx
congosynthese.com

RDC: L’étau se resserre contre la Monusco au Nord-Kivu

La journée de ce jeudi 8 avril 2021 a été tendue et confuse dans les villes de Goma, BENI, BUTEMBO, dans l’est de la République démocratique du Congo. A la base,la suite des manifestations populaires contre la Monusco, mais aussi dénoncer la passivité des autorités congolaises face à leur silence concernant les massacres des civils dans le territoire de BENI à l’Est.

À Goma par exemple, dès le petit matin, des barricades ont été placées partout dans la ville à la suite de l’appel à deux journées ville morte décrétée par le mouvements citoyens et la société civile enfin d’exiger le départ de la Monusco en RDC .

Des bombes à gaz lacrymogène tirées par les éléments de la police tirées ont fait des plusieurs blessés et une dizaine des militants arrêtés.

Sur l’ensemble de la ville de Goma, l’appel à été suivi,magasins ,boutiques et marchés sont restées fermées.

La sécurité au tour du quartier général de la monusco à Goma a été renforcée par les éléments de la police congolaise craignant tout débordement.

Depuis le début du mois d’avril, des manifestations se multiplient pour dire non aux tueries à l’Est, exigeant le départ de la monusco,une mission jugée inefficace sur le terrain.

De son arrivée au pouvoir en 2018, le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi avait promis à la population de l’Est le retour de la paix et la sécurité, mais elle ne voit toujours rien revenir .

Justin Kabumba.

Autres titres

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

Ceni: Denis Kadima investi par le président Félix Tshisekedi

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus