fbpx
congosynthese

RDC: Les USA veulent s’impliquer pour trouver la paix au Nord-Kivu

L’ambassadeur des États-unis en République démocratique du Congo en séjour à Goma au Nord-Kivu, MIKE MICHEL A. HAMMER
a été reçu par le Gouverneur du Nord-Kivu carly Nzanzu Kasivita à son office de travail ce lundi 28 septembre 2020.

Ces deux personnalités ont au centre de leurs discussions échangé sur l’implication des États-unis dans la recherche de la paix et le développement dans cette partie du pays.

 » Nous avons eu une discussion très productive avec le gouverneur, nous avons parlé des défis de l’insécurité qui se trouve à l’Est du pays, on a également parlé de notre partenariat, les Etats unies et la RDC pour voir comment ,les USA peuvent s’impliquer pour la paix au Nord-Kivu, mais aussi pour le développement de la province  » , a déclaré MIKE MICHEL A. HAMMER, ambassadeur des USA à Kinshasa.

Ce diplomate américain a par ailleurs dit que son pays voudrait aider ,tous les processus visant à ramener la paix en RDC.

Pendant ce tête-à-tête entre Kasivita et Mike,
plusieurs autres points ont été débattus, notamment la liberté d’expression
au pays qui doit être respecté par les autorités.

 » les manifestants qui voudraient s’exprimer doit le faire pacifiquement et que la police à une responsabilité de n’est pas utilisé des violences , des brutalités » ajoute-il.

Ce dernier promet par ailleurs rencontré dans les prochains jours la police, les mouvements citoyens, ainsi que la société civile pour échanger sur cette question.

Cette visite au Nord-Kivu de l’ambassadeur des USA intervient quelques jours après que les présidents des deux chambres du Parlement ,notamment
Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat, et Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale aient dénoncé mardi 15 septembre dernier « l’ingérence » et « l’activisme » de diplomates accrédités en République démocratique du Congo.

Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, dans son discours de rentrée parlementaire avait dit sans cité le nom que la RDC fait face à des ingérences étrangères récurrentes dans les affaires intérieures de l’État , avant d’ajouter que certaines représentations diplomatiques s’érigent en conseillers d’institutions publiques et d’acteurs politiques en fonction. « Leurs déclarations et leur activisme contribuent à l’évidence à la méfiance entre Congolais »

Justin Kabumba

Autres titres

PROTECTION DE TEMOIN ET VICTIME EN DROIT RDC, MYTHE OU REALITE ?

deo

RDC : « Hier, c’était Henri Magie. Aujourd’hui Barnabé Milinganyo, condamné pour offense au chef de l’Etat. Qui sera le prochain ? » (Félix Kabange)

deo

Beni: 11 détenus s’évadent de l’amigo du Parquet près le TGI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus