fbpx
congosynthese.com

RDC:  » Les gens vont juger l’UDPS après 2023 lors du second mandat du chef l’Etat » A. Kabuya

Le secrétaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya a, au cours d’une matinée politique organisée ce mercredi 21 avril, déclaré que l’UDPS ne peut être jugée qu’après 2023 quand, Tshisekedi sera en train de réaliser son deuxième mandat tout en ayant la majorité au Parlement.

 » Les gens vont juger l’UDPS après 2023 pendant que le Chef de l’Etat sera en train de faire son deuxième mandat puisqu’en ce moment nous serons majoritaires au Parlement », a-t-il indiqué.

D’après le numéro deux de l’UDPS, le président Félix Tshisekedi et son parti ne devrait pas être jugée en fonction de ce premier mandat partagé avec d’autres forces politiques, notamment avec le camp de Joseph Kabila, autorité morale du Front Commun pour le Congo, celui d’Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi, du Mouvement pour la Liberation du Congo de Jean-Pierre Bemba, de l’Union pour la Nation Congolaise de Vital Kamerhe et autres.

 » Les deux premières années, nous avons géré ensemble avec le FCC, nous sommes tous comptables. Les trois dernières années, puisque chez nous il n’y aura pas de glissement, nous serons comptables avec nos amis d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, de MLC de Jean-Pierre Bemba, de l’AFDC de Bahati, de l’UNC de Vital Kamerhe. C’est-à-dire que pour son premier mandat, le chef de l’Etat a partagé son pouvoir avec tout ce monde-là. Ça ne sert à rien qu’on vous dise qu’on a échoué parce que dans tous les ministères il n’y a pas que les membres de l’UDPS », a dit Kabuya.

Ainsi, selon Augustin Kabuya, personne ne peut affirmer que l’UDPS a échoué car, elle n’a pas encore mis en place sa politique pour le développement de la République démocratique du Congo.

« Ça ne sert à rien qu’on vous dise que vous avez échoué. Non, nous avons échoué où ? Que personne ne vous trompe que l’UDPS a détruit ce pays, c’est faux. L’UDPS n’a pas encore mis en place sa politique pour ce pays », précise-t-il devant les militants du parti présidentiel.

Rappelons qu’il y a quelques jours, le secrétaire a.i de l’UDPS s’était exprimé sur la question des élections présidentielles de 2023 en RDC. D’après lui, l’UDPS pendra part aux prochaines élections et les remportera haut la main.

« Nous sommes pressés d’aller aux élections en 2023 à la date prévue. En décembre 2023, il y aura les élections. C’est pas question des morceaux des vidéos qu’on coupe pour montrer aux gens que l’UDPS a peur des élections, Non ! Nous sommes prêts pour aller aux élections en 2023. On ne veut pas fabriquer des gens qui vont dans des ambassades faire des rapports bidons, comme quoi l’UDPS a peur des élections, Non. Même si les élections sont organisées demain, nous y participerons et nous les gagnerons haut la main ».

Jul A

Autres titres

Nord-Kivu : 3 personnes dont un chef du village tuées par un militaire incontrôlé à Beni

deo

État de siège: Le porte parole des opérations Sokola 1 appelle les journalistes à plus des responsabilités

deo

PRÉSIDENT EN EXERCICE DE L’UA, FÉLIX TSHISEKEDI EN TOURNÉE AFRICAINE POUR LE DOSSIER DU BARRAGE DE LA RENAISSANCE

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus