fbpx
25 C
Kinshasa
August 9, 2020
congosynthese

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Photo :Justin Kabumba/caricature de Papa wemba

Les congolais se souviennent ce mercredi 24 avril de l’artiste Musicien Papa WEMBA décédé le 24 avril   2016 en coté d’ivoire où il participait à un festival des musique urbaines d’Anoumabo (Femua).

Du 24 avril 2016 au 24 avril 2019 ; trois ans jours pour jours qu’il mourrait l’artiste musicien congolais, Papa Wemba. Le roi de la rumba congolaise comme on l’appelait est mort suite à un malaise survenu sur scène à Abidjan, en Côte d’Ivoire où il participait au Festival des musiques.

Certains habitants de Goma en province du Nord Kivu gardent encore des souvenirs pour Papa wemba considéré comme icône de la musique congolaise. Ces congolais disent qu’il est difficile d’oublier cette légende de la musique congolaise qui a contribué à l’évolution de la Musique congolaise et africaine.

Par ailleurs, cette icône de la musique congolaise  un modèle qui avait ses particularités d’habillements. Ce qui   a rendu papa Wemba parmi les chanteurs africains le plus populaire. Voix haut perchée et personnalité flamboyante, le “rossignol” Papa Wemba était une des grandes figures de la rumba congolaise et le prince de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes), mouvement dont il a été l’un des initiateurs au Zaïre dans les années 70 et qui se caractérise par les plus grandes audaces vestimentaires.

Le Roi de la Rumba congolaise est décédé à l’âge 66 ans il a laissé derrière lui une œuvre foisonnante, plus d’une cinquantaine d’albums réalisés entre 1970 et 2014.

Justin KABUMBA.

Autres titres

Covid-19 au Nord-Kivu :Flambée des cas positifs, des autorités reviennent sur des mesures

deo

EPST: La Reprise des cours Confirmée pour ce lundi 10 AOÛT et 10 septembre pour la clôture !

deo

Sécurité/Nord-Kivu : Le nouveau Cdt de la 34e Région militaire sollicite la collaboration de toutes les forces vives.

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus