congosynthese

RDC : les candidats de l’opposition à la présidentielle exigent le retour de Katumbi et le retrait de la machine à voter

Dans une déclaration commune publiée lundi 13 août, les ténors de l’opposition, candidats à l’élection présidentielle formulent un certain nombre d’exigences au pouvoir en place avant les élections. Au nombre de ces exigences : le retour de l’opposant Moïse Katumbi qui n’a pas réussi début août à rentrer en RDC déposer sa candidature. Ils exigent aussi le retrait des machines à voter qui seront utilisées dans une élection au Congo pour la toute première fois.

La déclaration de l’opposition lue par Eve Bazaiba, est signée par Felix Tshisekedi, président de l’UDPS ; Jean-Pierre Bemba, président du MLC ; Freddy Matungulu de Congo na biso (CNB) et Vital Kamehre, président de l’UNC.

Les autres exigences de l’opposition sont :

  • Le nettoyage du fichier électoral
  • La libération des prisonniers politiques
  • Le remplacement du délégué de l’UDPS à la CENI
  • Le rapatriement de la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi décédé à Bruxelles en février 2017.

Les opposants ont par ailleurs affirmé poursuivre leurs concertations en vue de la désignation d’un candidat commun autour d’un programme commun de gouvernance.


Autres titres

RDC : l’UDPS ira aux élections avec ou sans machine à voter

Deo

Présidentielle au Cameroun: Paul Biya réélu avec 71,28% (officiel)

Deo

RDC : l’ONU condamne l’assassinat de 11 personnes près de Beni

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus