fbpx
congosynthese

RDC: « Les autorités provinciales n’étaient pas informées de la présence de l’ambassadeur Italien au Nord-Kivu » (Min. de l’intérieur)

Le ministère de l’intérieur sécurité et affaires coutumières de la République démocratique du Congo a affirmé ce lundi 22 février que les services de sécurité et autorités provinciales du Nord-Kivu n’étaient pas informées de la présence de l’ambassadeur Italien Luca Attanacio.

« Les services de sécurité et les autorités provinciales n’ont pu, ni assurer des mesures de sécurisation particulières du convoi, ni leur venir en aide faut d’informations sur leur présence dans cette partie du pays du pays pourtant réputée instable et en proie à certains groupes armés rebelles nationaux et étrangers », indique un communiqué du Vice-premier ministre de l’intérieur.

Le diplomate italien Luca Attanasio, son garde du corps Vittorio Lacovacci et un chauffeur congolais du PAM Mustapha Milambo ont été tués lors d’une attaque d’hommes armés dans le territoire de Nyiragongo, à quelques km de la ville de Goma. Quatre autres personnes ont été kidnappées par ces éléments des forces Démocratiques pour la Libération de Rwanda( FDLR).

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo dit regretter ce drame et présente ses condoléances aux familles des disparus, à la République d’Italie et à toute la communauté diplomatique installée en RDC.

Le gouvernement promet par ailleurs, de ménager les efforts pour le rétablissement de la sécurité particulièrement dans cette région du pays en proie aux groupes armés nationaux et étrangers.

Jul A

Autres titres

Nord-Kivu : Pour l’ACEDH l’assassinat d’un auditeur militaire à Rutshuru est une expression de la gravité de la violence dans la région

deo

RDC: Ouverture ce vendredi du procès des présumés détournements des fonds publics destinés à l’EPST

deo

RDC: Le Ministère des Affaires renforce le partenariat entre Kinshasa et Londres

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus