fbpx
congosynthese.com

RDC : « Le social au Congo est par terre,le nouveau gouvernement doit se mettre au travail » ( Sa majesté Imperalia)

Nommé par le président Félix Tshisekedi depuis le 15 février dernier,Sama Lukonde tarde à publier les membres de son gouvernement.

Les acteurs politiques sont indexés être à la base du retard dans la formation du gouvernement Sama Lukonde.

La question semble n’est pas être à l’ordre du jour dans le mode culturel.

Dans une exclusivité accordée à congosynthese.com, l’artiste musicienne, Sa majesté imperalia a montré les défis qui attendent le nouveau gouvernement notamment celui de travailler pour l’intérêt du peuple congolais.

Cette chanteuse et interprète Congolaise reste confiante que main dans la main les choses pourront s’améliorer.

À elle d’ajouter

« Il n’y a plus beaucoup de temps, 2023 c’est d’ici peu. Mais nous aimerions quand même voir que toutes les décisions qui seront prises soient prometteuses , qu’on puisse voir ces dernières soient mises en exécution, parce qu’après le mariage FCC-CACH certes il y a eu rien nous entant que peuple congolais nous espérons que l’union sacrée ca ne sera pas le cas que la crise va passer et qu’il y aura un changement  » croit-elle.

Il faut dire que depuis la nomination de Sama Lukonde des voix se lèvent et attendent la publication du nouveau gouvernement.

Certaines personnes pensent même que la gestion du pays est quasi à l’arrêt.
Un frein donc pour la réalisation des attentes des citoyens lambda.  

Certains congolais relativisent cet état de choses, estimant que le Premier ministre et le Chef de l’Etat doivent être pointilleux quant au profil des futurs ministres. Pendant ce temps, d’autres dénoncent une lutte éhontée des politiques dans le partage du gâteau.  

Le 1er mars dernier, le premier ministre Sama Lukonde avait échangé avec les artistes musiciens dans le cadre des consultations en perspective de la formation du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation.

Le plaidoyer des artistes auprès du Premier ministre Sama Lukonde avait consisté à solliciter la nomination d’une personnalité dotée d’un « vecteur culturel ».

Justin Kabumba.

Autres titres

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

RDC/Ass-Nat :Les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le successeur de Nangaa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus