fbpx
congosynthese.com

RDC : Le sénateur Makila indique que les propos de Jules Alingete jette de l’opprobre sur la chambre haute du Parlement

Le sénateur José Makila n’est pas resté indifférent quant aux allégations selon lesquelles  » tous les voleurs et corrupteurs se sont cachés au Sénat » tenues par l’inspecteur général des Finances Jules Alingete.

Dans le cadre, la motion d’information, lors de la plénière de ce lundi 29 mars, le sénateur José Makila a dénoncé ces propos du numéro un de l’inspection générale de finance, qualifiant le sénat d’une institution des voleurs. C’est une façon pour l’IGF de jetter l’opprobre sur la chambre haute du parlement.

« On ne peut se permettre de qualifier toute une chambre des voleurs. C’est anormal ! Comment on peut jeter de l’opprobre sur notre chambre et nous faisons comme si de rien n’était ? On ne parle pas d’un individu mais on parle du Sénat. La chambre de sagesse et de prestige », a-t-il déclaré.

L’IGF étant dépendante de la présidence de la République, le président de la chambre haute du parlement Modeste Bahati a invité les Sénateurs à rédiger une lettre à adresser au président de la République pour solliciter son autorisation en vue d’inviter devant la plénière l’inspecteur général des finances, Jules Alingete, ainsi que le ministre des finances qui prouveront ces allégations.

Ainsi, quatre sénateurs ont pris la responsabilité de signer au nom du sénat, cette correspondance.

 » L’inspection générale des finances dépend du président de la République. Je vais demander à 4 collègues de préparer une note que nous allons adresser à son excellence monsieur le président de la République pour solliciter son autorisation en vue d’inviter ici, et le ministre des finances et l’inspecteur général des finances » a dit Modeste Bahati.

Les 4 élus signateurs de la correspondance à adresser au président de la République sont José Makila, Vicky Katumwa, Tshikez Diemu et Dieudonné Mungwananjo.

Jul A

Autres titres

Plateau Spécial en direct de BENI

deo

Beni/Attendu dans un meeting : Le chef de l’État congolais laisse la population dans une désolation au rond-point du 30 juin

deo

Urgent/ L’UNC se retire du Cach

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus