fbpx
congosynthese.com

RDC: Le Sénat saisi à nouveau pour l’autorisation de poursuivre Matata Ponyo pour un autre dossier

Le Procureur Général près la Cour constitutionnelle de la République, Jean-Paul Mukolo Nkolesha a adressé au Président du Sénat un réquisitoire tenant à obtenir l’autorisation d’instruction d’un autre dossier à charge de l’ancien Premier Ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon.

Cette fois-ci, il s’agit des faits liés au détournement des fonds destinés à l’indemnisation des 300 personnes qui seraient propriétaires des biens Zairianisés.

Le Procureur Général près la Cour constitutionnelle relate que Matata Ponyo, alors premier ministre, a décaissé 110.907.681,88 $ US et 27.894.707,92 Euros entre 2010 et 2013, pour le paiement de l’indemnisation des personnes physiques ou morales, victimes des biens Zaïrianisés. La somme qui n’a pas servi à cette fin.

 » Il s’est avéré que les fonds décaissés à cette fin par le Trésor Public ont bénéficié aux personnes complètement étrangères à ce processus. Pour y parvenir, le sénateur préqualifié, en étant Premier Ministre, a favorisé le décaissement par la procédure d’urgence des fonds publics qui n’ont pas atteint les véritables victimes, mais dont il s’est procuré des avantages illicites en utilisant lesdits fonds à son profit personnel.
Les ordres de paiement informatisé en constituent la preuve de paiement
« , a écrit le Procureur Général près la Cour constitutionnelle.

Signalons qu’il s’agit d’un deuxième réquisitoire adressé par le procureur général près la Cour constitutionnelle pour solliciter l’autorisation des poursuites contre le sénateur Augustin Matata Ponyo.

Le premier réquisitoire citait Matata Ponyo dans le détournement des fonds liés au projet du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, cela après les enquêtes menées par l’Inspection Générale des Finances (IGF).

Jul A

Autres titres

CCE : le Gouvernement met le cap sur un objectif de 3 milliards USD de réserves de change

deo

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus