fbpx
congosynthese.com

RDC : Le procès verbal de désignation de l’équipe de l’opposition à la CENI déposé à l’assemblée nationale

Un consortium des députés nationaux membres l’opposition parlementaire conduit par Didi Manara, a déposé ce mercredi 15 décembre au bureau de l’Assemblée nationale, le procès verbal portant désignation des membres de l’opposition parlementaire à la CENI.

Selon le président du groupe parlementaire du PPRD membre du FCC, la seule motivation est que le peuple congolais attend des élections en 2023.

« Il est temps que tout le peuple congolais adhère au processus électoral d’autant plus qu’il ne veut pas attendre parlé d’un quelconque glissement. Le peuple veut choisir ses propres dirigeants en 2023, pour nous il y a que ça qui nous a motivé pour que nous puissions aller de l’avant, le pays doit avancer » a déclaré Didi Manara

Pour l’élu de Maniema le dépôt à ce jour du procès verbal de la composante de l’opposition à la CENI, c’est une façon de répondre à l’appel lancer par le chef de l’État Félix Tshisekedi demandant à l’opposition parlementaire de se joindre au processus électoral déjà en cours pour permettre au pays d’organiser des bonnes élections, pacifiques, inclusives et crédibles a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne les noms des personnes choisies pour le compte de l’opposition, Didi Manara dit avoir réservé la primeur au bureau de l’assemblée nationale et la commission paritaire qui devrait étudier le cas.

Cependant le député Didi Manara reconnaît qu’au niveau du Pprd et du FCC le son de cloche ne pas le même sur cette question.

« Il y a des députés qui disent que nous voulons adhérer au processus électoral, il y’a d’autres, des caciques qui ne veulent pas entendre parler de ça. Est-ce ce que sont-ils dans le processus de blocage des élections, mais ça nous ne sommes pas là. Nous voudrions vraiment qu’il y ait élection parce que comme FCC nous avons activement participé à l’élaboration et au vote de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI« , a-t-il souligné.

Répondant à la question sur son exclusion en qualité de président groupe parlementaire PPRD, il dit avoir appris la nouvelle par la voie des réseaux sociaux comme tous et invite ses collègues à savoir lire les signes de temps et regarder de l’avant.

Pour rappel à la commission électorale nationale indépendante 6 délégués sont issus de la majorité, 5 de la société civile et 4 de l’opposition

E.M

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus