congosynthese

RDC: Le président du TGI Goma ,Wonga Alphonse dans le viseur de l’ONG D.D,pour agression à un avocat

L’Association congolaise pour la défense de la défense des avocats dénonce avec dernière énergie, des actes et comportements qu’il qualifie “indigne ” de la part du président du tribunal de grande instance de Goma, le magistrat Wonga Okongo Alphonse .

Le magistrat Wonga est accusé d’avoir brutalisé ,maitre Français Bisimwa avocat au barreau du Nord-Kivuen date du 02 avril 2020 au tribunal de grande instance de Goma.

“L’association congolaise pour la défense de la défense dénonce le comportement du magistrat du tribunal de grande instance de Goma, ce magistrat à d’abord ordonné à sa garde de brutaliser maitre François Bisimwa ,puis l’a agressé personnellement, ” a déclaré à nos confrères de Top Congo Fm Maître Jules Londi, coordonnateur de l’association congolaise de la défense de la défense.

Cette ONG demande que le magistrat Wonga Okongo soit recadré par la justice de la République démocratique du Congo.

” La défense de la défense a décidé ensemble avec les autres structures de la République, en saisissant le barreau pour que finalement les autorisations soient accordées très rapidement à ce confrère là, pour qu’il poursuive ce magistrat pour coups et blessures volontaires, mais également incitation des militaires à commettre les actes contraire à la loi et à la discipline ” ajoute-il.

Pour l’appel , maitre François Bisimwa avocat au barreau du Nord-Kivu dans une lettre de dénonciation du 6 avril 2020 avait dénoncé l’agression publique qu’il avait subit de la part du président du tribunal de grande instance de Goma Wonga Okongo Alphonse et de son garde du corps .
Le magistrat Wonga en appui avec son garde du corps avaient administrés des coups de boxe au point où la victime ne savait plus à quel sens sevoué, a fait croire l’avocat.

Maître Bisimwa a été victime d’une lettre qui circulait sur les réseaux sociaux signée par sa cliente et adressée au secrétaire permanent du conseil supérieur de la magistrature , dans cette lettre madame Kanyere avait d’énoncer la corruption ,trafic , et la manière dont le magistrat prenait le tribunal de grande instance de Goma comme sa propre plantation de canne a sucre , un empereur à la tête de cette juridiction, Bref la dame voulait alerté comme le magistrat Wonga Okongo Alphonse craché déjà sur l’État de Droit prôné par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, président de la RDC.

Rédaction

Advertisements

Autres titres

RDC: “Le ministre national des transports doit prendre ses responsabilités pour éviter les naufrages sur le lac Kivu”(Sénateur Stéphane Miruho)

Kabumba Katumwa

Assemblée nationale: Une motion de défiance contre le ministre de la défense. Déjà plus de 30 signatures

Deo

ANDRÉ MBATA JETTE LE PAVÉ DANS LA MARRE

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus