fbpx
congosynthese.com

RDC: Le pays s’engage à éliminer la rage d’ici 2030 à travers un plan d’action nationale

Deux jours pour célébrer la journée mondiale contre la rage en République Démocratique du Congo. Après le concours scolaire organisé ce vendredi par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), sous l’appui financier de l’USAID, s’en est suivi ce 18 septembre 2021 un point de presse des ministres impliqués dans la lutte contre ce virus.

Réunis à l’hôtel Pullman à Kinshasa, les ministères concernés dans la lutte contre la rage ont présenté leurs stratégies pour l’objectif » zéro rage » à l’horizon 2030. Pour le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, représenté par la vice-ministre Aminata NAMASIA, il sera question de sensibilisation de la jeunesse sur les risques que l’on court en contactant ce virus mais aussi sur les mesures préventives contre la maladie.

Elle a précisé que, outre le milieu scolaire, les médias ( la télévision, la radio, les médias sociaux) seront utilisés pour véhiculer les messages de lutte contre la Rage.

A travers un programme de sensibilisation e milieu scolaire et par le canal de EducTV, le ministère de l’EPST usera des différents outils éducatifs tels que les jeux de rôle, les séances de marionnettes, les jeux de société et les jeux à expliquer aux enfants de manière interactive et amusante les conduites à tenir face à la rage.

Le ministère de l’Environnement se dit engager dans la lutte contre la rage à travers l’élimination des chiens errants et l’assainissement des villages et villes. Quant au ministère de la Santé Publique , Hygiène et Prévention, il sera question de veiller à la réussite de l’objectif de l’élimination de la Rage d’ici 2030.

Pour l’élimination de la rage en RDC, le ministère de Pêche et Elevage promet d’entreprendre plusieurs actions, notamment le diagnostic de la maladie au laboratoire, la production des vaccins, la vaccination…

En effet, pour célébrer la journée mondiale contre la rage en RDC, le thème choisi cette année est  » La rage réalité, pas la peur ». Lors de son exposé sur la journée, le Dr Jonas Kalambay a indiqué que le choix porté sur ce thème vise à insister sur l’importance de véhiculer des bonnes informations sur la rage pour mieux sensibiliser la population.

« Il vise à nous rappeler notre rôle en tant que parties prenantes, celui de vaincre les rumeurs, la désinformation, les fakes news, les fausses idées, présents à travers les médias, réseaux sociaux et les individus, suscitant la peur face à la maladie de la Rage » a-t-il expliqué.

La République Démocratique du Congo dispose désormais du plan d’action nationale intégrée de lutte contre la Rage. A en croire à monsieur Ernest Yenga, coordinateur de ce plan, la RDC doit mobiliser au moins 50 millions de dollars pour éliminer la rage d’ici 2030 comme prévu par la stratégie mondiale développée par la FAO, OIE et l’OMS.

Jul A

Autres titres

Dépôt du Rapport de la Commission paritaire au Bureau de l’Assemblée nationale sur l’entérinement des membres de la CENI

deo

CENI : Le rapport de la commission paritaire déposé au bureau de l’Assemblée nationale

Patrice Kayembe

RDC: Bientôt le lancement des activités de la firme PEPSI

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus