fbpx
congosynthese.com

RDC : Le HCR lance le programme d’accompagnement des jeunes filles survivantes de VBG dans l’espace Kasaï

Liz Ahua, représentante du haut commissariat des Nations-Unies en République démocratique du Congo, a procédé mardi dernier, à Kananga au Kasaï-Central, au lancement du programme d’accompagnement des jeunes filles survivantes de violences sexuelles et celles basées sur le genre dans l’espace Kasaï.

Ce programme auquel participe 60 filles, pour l’instant, concerne les provinces du Kasaï-Central et Kasaï et l’agence onusienne précitée, compte l’étendra au Kasaï-Oriental.

Dans son interaction avec les filles, Liz Ahua a encouragé les boursières du programme précité d’avoir une vision afin de réussir dans leurs vies.

Se confiant à la presse à l’issue de sa tournée dans cette partie du pays, Liz Ahua a appelé à la mutualisation des efforts pour accompagner les jeunes filles survivantes aux violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Liz Ahua explique que les filles bénéficieres de ce programme, auront la possibilité de poursuivre leur cursus universitaire.

« Notre programme pour les filles universitaires, c’est une bonne opportunité pour les filles de continuer leurs études surtout les filles qui ont été exposées à des violences. Au début de ce programme, on a eu plus de 400 demandeurs, nos moyens étant limités, on a retenu seulement 60 cas. Pour cette année 2022, il y aura une augmentation des 10 cas, ce qui fera que la province du Kasaï-Central aura 40 boursières et la province du Kasaï 30 boursières », a-t-elle déclaré mercredi, au cours d’un point de presse tenu à Kananga au Kasaï-Central.

Dans la foulée, la représentante régionale de HCR en RDC, note la nécessité de voir tout le monde contribuer pour la réussite du programme precité.

« On ne va pas croiser les bras, on va assister les filles là, nous allons solliciter la contribution des autres à se joindre à nous à ce projet, qui est un bon projet. On fera un plaidoyer auprès des agences de Nations-Unies afin de se joindre à nous pour faire de ce programme un programme conjoint, nous pensons aussi que les autorités avec lesquelles on travaillent vont nous soutenir, en lançant les appels aux citoyens de cette région qui pourront à titre individuel contribués à ce projet », a-t-elle ajouté.

Il sied de rappeler que Liz Ahua a clôturé mercredi 19 janvier 2022, son séjour à Kananga, durant trois jours, elle s’est entretenue notamment avec les autorités provinciales, les boursières du programme cité-haut et d’autres partenaires du HCR.

P.K

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus