fbpx
congosynthese.com

RDC : le Dr Mukwege plaide pour une stratégie nationale holistique de justice transitionnelle

En République démocratique du Congo (RDC), le nombre de victimes d’exécutions sommaires et extrajudiciaires a augmenté. Plus de 90% des violations ont été documentées dans les provinces où les groupes armés sont actifs, en particulier au Nord-Kivu et en Ituri.

C’est ce qui est ressorti lors du dialogue interactif sur la RDC organisé par le Conseil des droits de l’homme mardi.
Selon, le Dr Denis Mukwege, fondateur de l’hôpital de Panzi, la culture de l’impunité, qui règne toujours, reste l’un des principaux obstacles à l’instauration de la paix en RDC et elle explique (en grande partie) la perpétuation des atrocités de masse jusqu’à ce jour dans ces provinces.

Le lauréat du prix Nobel de la Paix a invité le système des Nations Unies à mettre en place « sans plus tarder » une stratégie nationale holistique de justice transitionnelle dans son pays. 

Autres titres

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

Ceni: Denis Kadima investi par le président Félix Tshisekedi

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus