fbpx
congosynthese

RDC: « Le déboulonnage continue,après la politique c’est l’armée, la police et partout nous devons arranger le pays »,déclare le Min. D’État Rubens Mikindo

Le ministre congolais des hydrocarbures et ministre d’Etat, en séjour à Goma au Nord-Kivu ne cesse de faire des révélations.

Dans son discours ce week-end, Rubens Mikindo a précisé que le président de la République Félix Antoine Tshisekedi va continuer avec son « déboulonnage » enfin de se rassurer qu’il est bien assis dans son pouvoir.

Ce ministre de l’UDPS ,parti politique présidentiel, ajoute par ailleurs qu’après la victoire dans la politique ça sera le tours maintenant de l’armée et dans d’autres institutions.

« Le travail du déboulonnage continue,ça marche petit à petit même dans l’armée, nous allons finir avec la politique et puis ça sera le tours de l’armée, nous irons dans la police et partout. Nous devons arranger ce pays« , a-t-il déclaré.

Mikindo fustige par ailleurs le fait que leurs anciens alliés FCC auraient bloqué le président de la République, situation que ne l’a pas permis de travailler correctement.

Cette sortie médiatique intervient quelques jours après que le président Félix Tshisekedi ait mis fin au mariage FCC-CACH .

Cette situation a bouleversé tous les pro Kabila qui étaient au pouvoir.Au départ c’est Jeannine Mabunda ancienne présidente de l’assemblée nationale proche de Kabila qui a été déchue de son poste, après c’est le premier ministre congolais Sylvestre Ilukamba fidèle de Kabila qui sera destitué avec tout son gouvernement après que les députés pro Tshisekedi aient initié une motion de censure et puis s’ensuivra le président du sénat Alexis Thambwe Mwamba un autre protégé de Kabila qui sera aussi visé par une pétition avant sa démission involontaire.


Des victoires en victoires enregistrées dans le camp Tshisekedi avant la constitution de son Gouvernement d’union sacrée attandu par les congolais dans lequel également les opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba prendront part .

Justin Kabumba.

Autres titres

RDC : « La question sécuritaire à l’Est du pays n’est pas considérée par ceux qui nous dirigent  » ( Député Kasekwa)

deo

Nord-Kivu : Pour l’ACEDH l’assassinat d’un auditeur militaire à Rutshuru est une expression de la gravité de la violence dans la région

deo

RDC: Ouverture ce vendredi du procès des présumés détournements des fonds publics destinés à l’EPST

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus