congosynthese

RDC : le conseil de sécurité recommande à la classe politique congolaise et à la CENI d’assurer la réussite du reste du processus électoral

Le Conseil de sécurité a souligné l’importance pour l’ensemble de la classe politique congolaise et des institutions chargées d’organiser les élections, d’assurer la réussite du reste du processus électoral qui doit mener à un transfert pacifique du pouvoir. La déclaration a été faite au cours de la réunion de ce lundi 13 août.

Cette transition démocratique, la paix et la stabilité en RDC reposent sur une mise en œuvre des mesures de confiance de l’accord du 31 décembre, ont rappelé les 15, ainsi que sur le respect des droits fondamentaux et du calendrier électoral.

Le Conseil de sécurité a réitéré qu’une mise en œuvre efficace, rapide et sincère de cet accord est essentiel pour la tenue d’élections pacifiques et crédibles le 23 décembre.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé qu’ils respectaient pleinement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la RDC, conformément à la Charte des Nations Unies, et qu’ils s’engageaient à travailler en étroite coordination avec l’Union africaine, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, la Communauté de développement de l’Afrique australe et d’autres acteurs régionaux clés pour « assurer la mise en œuvre intégrale de l’Accord et la conclusion réussie du processus électoral ».

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités des mesures récemment prises dans le processus électoral en RDC, avec notamment l’enregistrement des candidats aux élections présidentielles et législatives.

Le Conseil de sécurité a encouragé le gouvernement congolais et la Commission électorale nationale indépendante à veiller à ce que toute demande d’appui logistique et technique auprès de la MONUSCO soit faite dans les délais, afin de permettre à la mission onusienne d’apporter son soutien.

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres et le Conseil de sécurité ont salué la décision du Président Joseph Kabila de respecter la constitution congolaise et les dispositions de l’accord politique du 31 décembre 2016.


Autres titres

RDC : l’UDPS ira aux élections avec ou sans machine à voter

Deo

Présidentielle au Cameroun: Paul Biya réélu avec 71,28% (officiel)

Deo

RDC : l’ONU condamne l’assassinat de 11 personnes près de Beni

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus