congosynthese

RDC : L’arrivée du Nouveau Gouvernement se fait attendre


Le peuple congolais est dans l’attente du nouveau gouvernement après la victoire de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Il souhaite ainsi voir le nouveau président de la République procéder à la nomination du Premier ministre. Cette attente défraye la chronique non seulement au pays, mais aussi à l’étranger. Toutefois, le chef de l’État s’est penché sur la nomination de plus de 100 conseillers à la présidence.

Restés dans l’attente du nouveau gouvernement qui va travailler avec le président de la République, d’autres partisans de la Coalition LAMUKA parlent de l’accord « masqué » entre le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (CACH). Pour eux, cet accord est à la base du blocage de la composition du nouveau gouvernement. Alors qu’il y a déjà une semaine, un compromis a été trouvé entre ces deux grandes plateformes pour la nomination d’un chef du gouvernement.

Qu’à cela ne tienne, 80 conseillers au cabinet du président ont été nommés dans 16 collèges à raison de cinq par secteur, d’après une ordonnance datée du 6 mars. La semaine dernière, le chef de l’État avait composé son cabinet comprenant une trentaine de membres (quatre directeurs de cabinets adjoints, des conseillers « spéciaux » et « principaux », des ambassadeurs itinérants etc.

Pour le professeur Jojo Sekimonyo, l’auteur de nombreux ouvrages dont « l’Enfer, c’est lui », le président de la République compte composer un gouvernement responsable qui sera en mesure d’œuvrer pour le peuple congolais qui tant souffert. « Il est souhaitable que le chef de l’État nomme des personnes, en tenant compte de leur compétence et de leur valeur morale », a-t-il souhaité.

Face à cette situation, Félix Tshisekedi doit prendre du courage en vue de nommer le nouveau Premier ministre, car ce dernier avec les membres de son gouvernement, auront à exécuter son programme.

Hervé Ntumba

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Deux positions des FARDC attaquées par un groupe des hommes armés à Rugari

Kabumba Katumwa

Urgent: La démission d’Oly Ilunga en tant que Ministre de la Santé, suite à la décision de la Présidence de gérer à son niveau l’épidémie d’Ebola.

Deo

Goma: La police mobilise pour la riposte Ebola

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus