fbpx
congosynthese

RDC : L’alliance FCC-CACH en voie de disparition !

FCC-CACH

Le Front Commun pour le Congo (FCC) rectifie les tirs pour baliser la voie des élections de 2023. C’est ce qui a justifié la présence pour la première fois à l’hémicycle du Palais du peuple de l’ex, président de la République, sénateur à vie et autorité morale de cette plate forme politique Joseph Kabila Kabange ce mardi 15 septembre. Une sortie en pompe bien calculée.

Selon les informations tirées du magazine panafricain “Jeune Afrique“, le coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya Wilondja avait réuni un jour avant la rentrée parlementaire de septembre, essentiellement connue rentrée budgétaire, les soldats du FCC,dont les députés et sénateurs.

Cette rencontre avait principalement pour objectif de faire le point sur les négociations de l’alliance FCC-CACH,Soit examiner l’avenir de cette coalition. C’est-à-dire tabler sur des discussions pilotées par une commission mise en place en mi-août censée applanir les divergences qui fragilisent de plus en plus la coalition.

FCC-CACH: LES DESSOUS DE CETTE RENCONTRE.

La réunion convoquée par le coordonnateur du FCC à un jour de la session de septembre a sa raison d’être. Elle a permis à Mwilanya de lister les griefs de chaque camp,de la gestion du gouvernement aux ordonnances de nomination dans la magistrature et dans l’administration des 26 provinces du pays.

Le Front Commun pour le Congo est convaincu que le CACH n’est plus disposé à respecter ses engagements envers le FCC. C’est ce que relaye le magazine Jeune Afrique. Dans ses collones,le magazine écrit que la plate forme politique de Joseph Kabila a au cours de ce rendez-vous dévoilé le fameux accord conclu dans la coalition FCC-CACH, notamment la reprise du bâton de commandement à la tête de la RDC par le FCC en 2023.

Chose qui devient incertaine avec le goût du pouvoir dont bénéficie l’actuel chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi. C’est Vraiment difficile de céder son fauteuil à un autre.

FCC-CACH: RENCONTRE DE DERNIÈRE CHANCE

Normalement, les dernières négociations devront se conclure ce mardi 15 septembre avant une rencontre dite de ” dernière chance”selon Jeune Afrique. Cette tête-à-tête- de dernière chance pour cette coalition se tiendra dans la soirée du 16 septembre 2020 entre les deux chefs de files donc Joseph Kabila Kabange du FCC et Félix Antoine Tshisekedi du CACH. Par ailleurs notons que lors de la rencontre de la famille politique de l’ex président de la République d’autres questions ont été également examiné entre autres la désignation d’un nouveau ministre de la Justice en remplacement de Célestin Tunda ya Kasende. Ici, Bernard Tahahishe Ngumbi est l’élu du chef pour ce poste du nouveau ministre de la Justice. En outre, le Front Commun pour le Congo qui détient la majorité au Parlement ne se montre pas favorable au prochain congrès en vue. Et,c’est pour empêcher les trois nouveaux juges nommés par le président de la République Félix Tshisekedi de prêter serment. Apparemment l’avenir de la coalition FCC-CACH est en jeu et devient incertain. Affaire à suivre .

Gladys EBILE

Autres titres

N-K : énième Assistance du Gouvernement Provincial aux ex-rebelles du NDC- Rénové cantonnés à Rumangabo

deo

RDC: Les pro Kamerhe persistent et disent non à l’arrivée de Félix Tshisekedi à Goma sans Kamerhe

deo

Félix Tshisekedi participe à la 75 ème assemblée générale des nations unies

deo