congosynthese

RDC : La lucha demande que les commandes des machines à voter encours soient immédiatement gelées

Les jeunes du mouvement citoyen lutte pour le changement « Lucha » mobilisent la population congolaise pour l’abandon de la machine à voter, dans une déclaration rendue publique  ce mardi 21 août 2018, la lucha a appeler le citoyens congolais à rester mobiliser enfin de dire non à l’utilisation de la machine à voter pour les prochaines élections prévues le 23 décembre en RDC . Dans leur déclaration, ces jeunes anti-Kabila avancent plusieurs raisons que la population congolaise doit observer enfin d’obtenir selon eux  de vraies élections, libres, crédibles et apaisées.

« Nous exigeons l’abandon pur et simple des machines à voter et le recours au vote traditionnels par papier , conformément à la loi , les commandes des machines encours doivent être immédiatement gelées, la CENI doit se préparer à respecter scrupuleusement les points 38 et 39 de son calendrier électoral qui prévoient du 20 septembre au 6 octobre 2018 , la préparation et l’impression effective des bulletins , des procès-verbaux , les fichiers des résultats , nettoyage et considération de base des données requises par la loi » précise la lucha dans son communiqué

La lucha annonce ce pendant  l’organisation à partir du 3 septembre 2018 des manifestations citoyennes sur toutes l’étendue de la RD Congo .ce dernier appelle toute la population congolaise , ainsi que tous les mouvements citoyens et toutes les organisations de la société civile à participer à leurs marches pacifiques dans enfin d’exiger le retrait des machines à voter et la mise en œuvre des recommandations du rapport d’audit de L’OIF qui part dans la fiabilité du fichier électoral par la suppression des électeurs fictifs ou ne remplissant pas les conditions légales.

« Nous appelons la CENCO, Garante de l’accord de la saint sylvestre 2016  à ne pas laisser cet accord servir de caution à une parodie électorale pour ceux qui n’ont que du mépris pour le peuple de Dieu. Elle doit prendre des responsabilités et le moment  venu n tirer  courageusement toutes les conséquences de la non application des mesures de confiance prévues par ledit accord »ajout-elle.

Signalons que cette communication été rendue publique à travers des points de presse organiser dans 10 villes de la République démocratique du Congo

Justin Kabumba


Autres titres

Nord-Kivu: L’opposition mobilise des milliers de personnes à Goma pour la marche du 26 octobre

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Affrontements entre FARDC et miliciens Mai-Mai 6 morts ( Isale-Kanguta)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus