congosynthese

RDC : La coalition des partis politiques de l’opposition du Nord-Kivu s’oppose à la marche du 26 octobre

La coalition des partis politiques de l’opposition en province  du Nord-Kivu s’est prononcé sur la situation politique de l’heure en république démocratique du Congo. Dans un point de presse tenu à Goma ce mardi 16 octobre 2018 , la coalition a rejetée toute initiative visant à appeler la population dans la rue. Selon elle, les marches que l’opposition prévoit à partir  du 26 octobre risqueraient de bloquer le processus électoral en cours, notamment conduire à un nième glissement préjudiciable au peuple congolais.

« Nous rejetons catégoriquement toute initiative tendant à organiser des manifestations publiques qui présentement paraissent inopportunes et contreproductives sur la machine à voter et le fichier électoral, qui risquerait de nous conduire à un nième glissement préjudiciable aux attentes du peuple congolais , qui n’attend son salut que dans l’alternance du 23 décembre 2018 » précise Patrick Bala secrétaire  du parti politique UREC

Cette coalition réunissant autour d’elle  plusieurs partis politiques de l’opposition en province  demande à leurs hiérarchies de se prononcer ouvertement sur la participation ou le boycott du scrutin du 23 décembre 2018.

« A défaut  d’entamer une quelconque démarche des pourparlers avec la CENI en vue d’un consensus, nous exigeons à nos hiérarchies de se prononcer ouvertement et sans délai de notre participation ou notre boycott à ces scrutins du 23 décembre afin de nous permettre de nous déterminer quant à ce. » Ajout-il

Signalons que la semaine dernière, 7 leaders de l’opposition congolaise dont Felix Tshisekedi , Jean Pierre Bemba , Vital Kamerhe, Moise Katumbi, Martin Fayulu, Freddy Matungulu ont  annoncé l’organisation des marches de protestation à partir du 26 octobre 2018 contre l’usage de la machine à voter et ont appelé le peuple congolais  à se mobiliser dans le cadre du programme d’actions qu’elle a préparé pour exiger l’impression des bulletins de vote manuel conformément à la loi électorale  et au calendrier publié par la CENI, c’était au cours d’une déclaration commune à Kinshasa.

Justin KABUMBA

(Visited 12 times, 1 visits today)

Autres titres

Fraude Éléctorale: Nouvelles sanctions contre des personnalités congolaises dont Nangaa, Minaku et le président de la Court Constitutionnel.

Deo

LE DÉBAT SUR LA NOMINATION D’UN INFORMATEUR DÉSORMAIS SANS OBJET

Deo

RDC: Déclaration du patrimoine, Félix Tshisekedi se rend à la Cour Constitutionnelle

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus