congosynthese

RDC : la CENCO consternée et indignée par les tueries de Beni

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) se dit consternée par les dernières tueries perpétrées à Beni et indignée par « l’inertie du gouvernement et de la communauté internationale face aux massacres et aux enlèvements des personnes humaines dans cette région ». Cette réaction est contenue dans le message de la CENCO signé le 28 septembre par son président, Mgr Marcel Utembi Tapa.

« Au nom des Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) nous condamnons sévèrement ce nouveau massacre ignoble des innocents et adressons nos sincères condoléances aux familles des victimes. Nous exprimons notre indignation face à l’inertie du Gouvernement congolais et de la Communauté internationale qui assistent impuissants aux massacres et enlèvements des personnes humaines. Malheureusement, ce fléau de violation récurrente de la vie humaine, semble être un fait banal qui alimente la chronique dans la presse tant locale qu’internationale », indique le communiqué de la CENCO.

Par ailleurs, les évêques catholiques s’interrogent sur l’identité réelle des assaillants qui défient ainsi l’armée congolaise et la force de la MONUSCO.

« Nous nous demandons qui sont ces assaillants pour défier ainsi notre armée nationale assistée par la MONUSCO ? Les terroristes ? Quelles sont leurs revendications ? A qui profitent ces crimes qui menacent le processus électoral dont la réussite est le gage de la paix durable en RDC », s’interroge la CENCO.

Les évêques catholiques en appellent au gouvernement de la République et à la MONUSCO de tout mettre en œuvre pour arrêter ces tueries. Ils leur demandent de jouer effectivement leur rôle de sécuriser les personnes et leurs biens  « notamment dans la région de Béni et de l’Ituri qui n’ont que trop souffert des atrocités ».


Autres titres

Nord-Kivu : Affrontements entre FARDC et miliciens Mai-Mai 6 morts ( Isale-Kanguta)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus