fbpx
congosynthese.com

RDC : Kazadi enjoint le DG de la DGDA de suspendre tous les responsables douaniers du Haut-Katanga

Le ministre des finances Nicolas Kazadi a enjoint le directeur général de la direction générale des douanes et accises (DGDA), de suspendre tous les responsables douaniers du Haut-Katanga.

Soulignons qu’un rapport de la mission d’inspection de l’IGF, (Inspection générale des finances) dans le secteur pétrolier révèle une fraude massive dans les entrepôts sous douane des produits pétroliers dans le Haut-Katanga », révèle, sur top congo fm, le ministre des Finances, en patrouille financière, avec le Chef de service de l’IGF, dans les provinces du Haut-Katanga et du Lualaba.

« 41 entreprises ont été contrôlées. 19 d’entre elles ont fait sortir des entrepôts sous douane une quantité énorme de produits pétroliers, alors que le système douanier renseignait que ce stock était supposé être encore sous douane. Il s’agit de la fraude pure et simple, et même de la contrebande« , tranche Nicolas Kazadi .

Qui déplore « le niveau de manque à gagner de l’ordre de 50 à 70 millions de dollars. Si on y applique des pénalités, c’est à plusieurs centaines de millions de dollars ».

Séance tenante, « nous avons donné l’ordre à ces entreprises, qui ont d’ailleurs reconnu les faits, de payer le principal endéans 15 jours. Si d’ici le 20 octobre, cet argent n’est pas payé, elles s’exposeront aux pénalités les plus fortes ».

C’est dans ce contexte que Nicolas Kazadi a enjoint le DG de la DGDA de suspendre tous les responsables douaniers du Haut-Katanga dans l’immédiat parce qu’ils « ont été pris la main dans le sac. Le système informatique Sydonia a révélé qu’il y avait du stock, mais la réalité a montré qu’il n’y avait plus de stock. Ces douaniers, d’une manière ou d’une autre, devaient être soit complices soit négligeants soit incompétents et ne méritent plus d’être à cette place ».

Il rassure donc que « pour le moment, ils sont suspendus. Nous sommes dans un Etat de droit. Ils ont le droit de s’expliquer, de se défendre. Il y aura d’autres étapes, parce que les dossiers disciplinaires ont été ouverts à leur charge« .

Qu’à cela ne tienne, « nous avons le plein soutien du Chef de l’État et du Chef de gouvernement. Nous sommes en situation de doubler nos recettes beaucoup plus rapidement« .

P.K

Autres titres

Procès Chebeya : « Après le crime, nous sommes allés à la résidence de Mukalayi chacun des meurtriers a été récompensé de 50 USD » témoigne le policier Mugabo

Patrice Kayembe

Augustin Kibassa à l’assemblée nationale : «Le ministre de PTNTIC n’est pas gestionnaire des revenus du RAM»

Patrice Kayembe

RDC : L’auteur de la question sur le RAM fait 3 propositions au ministre Kibassa

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus