congosynthese

RDC- Justice populaire : Deux présumés bandits tués à Goma

Deux présumés bandits ont été lâchement abattus dans la nuit du dimanche à ce lundi 18 mai 2020 au quartier Mabanga sud en commune de Karisimbi ,en ville de Goma.

Ces présumés bandits sont pointé du doigt d’appartenir au groupe “40 voleurs” qui serait à la base aujourd’hui de l’insécurité dans
plusieurs coins de la ville de Goma.

Ces deux présumés bandits tués voulaient cambrioler dans la nuit une maison au quartier Mabanga sud ,en face de l’endroit communément appelé ” Cabine de Rutoboko”.

Un groupe des jeunes dudit quartier qui se déjà décider de faire sa propre sécurité à la place de la police a intervenu avec ,pierres ,coups de bâton pour achevé ces bandits .

“Nous avons déjà des jeunes qui passent nuit à l’extérieur entrain de faire la sécurité, alors aujourd’hui la nuit, j’ai attendu ces bandits et à la seconde, les garçons du quartier sont intervenus avec des pierres et ils ont réussi à neutraliser ces deux bandits . ils ont tués deux voleurs . Mais vraiment que les autorités nous aident avec la sécurité, car nous souffrons ” Témoigne Rachel ,habitante du quartier Mabanga sud .

Des corps sans vie des

Les autorités politico-admnistratives se sont rendues sur le lieu du drame pour un constant le matin de ce lundi .

Pendant que les corps sans vie étaient encore visible sur le lieu,entouré par une foule de la population, la police scientifique est venu récupéré ces corps et les en cheminer à la morgue de l’hôpital général du Nord-Kivu.

La bourgmestre de la commune de Karisimbi, condamne ce énième cas de justice populaire qui se passe dans sa juridiction.

“Nous voulons demander aux cadres de base de continuer a sensibiliser la population, car personne n’est autoriser de se rendre justice , la population qu’elle garde confiance à notre justice , à nos services de sécurités ,surtout de dénoncer tout cas de banditisme enfin que le service puisse intervenir” , a déclaré, Brigitte Semivumbi, bourgmestre de la commune de Karisimbi

La ville de Goma traverse ce dernier temps, une insécurité grandissante, le week-end dernier ,trois personnes ont tuées par balles , dont un élément des FARDC et deux policiers au quartier Mugunga .

Les autorités congolaises avaient pointée du doigt les bandits ,jusqu’à présent non identifiés.

Pendant ce temps, la population avait avancée la thèse ,des présumés rebelles Rwandais des FDLR.

Goma la ville touristique avec plus de 2 millions d’habitants, traverse un calvaire, les autorités ne cessent de promettre le retour de la paix et de la sécurité, mais la population, ne voit toujours rien venir.

Justin Kabumba/Goma.

Advertisements

Autres titres

Ituri : la Procureure de la CPI très préoccupée par les violences à Djugu et Mahagi

Deo

LES DÉPUTÉS UDPS DISENT NON À LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE

Deo

LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION DE SUPERVISION ET DE SUIVI MIS À NU

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus