fbpx
congosynthese.com

RDC/Journée Mondiale de l’Alimentation 2021: La FAO note une augmentation à plus de 27 millions de Congolais confrontés à une insécurité alimentaire aiguë sévère

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation édition 2021, une manifestation a été organisée au Jardin botanique de Kinshasa ce samedi 16 octobre par le Gouvernement de la République, à travers le Ministère de l’Agriculture en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Avec le thème « Agir pour l’avenir. Améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie  » la célébration de cette journée est donc une opportunité de souligner l’importance et d’intensifier les efforts visant à éradiquer la faim dans le monde. Cependant, « cette célébration, en cette année 2021, est tributaire pour la deuxième fois du climat créé par la pandémie mondiale de Covid-19. À cause d’elle, les exploitants agricoles ont eu encore plus de mal à vendre leurs récoltes, et la pauvreté croissante fait que de plus en plus les personnes qui vivent en ville ont recours aux banques alimentaires et que des millions de personnes font appel aux aides alimentaires d’urgence », a déclaré le Représentant de la FAO en RDC, Aristide Ongone Obame.

La journée mondiale de l’alimentation de cette année coïncide avec la publication, en RDC, des résultats de l’analyse du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire IPC aiguë 19ème cycle. Selon ces analyses, « le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire a sensiblement augmenté et évalué à plus de 27 millions de Congolais confrontés à une insécurité alimentaire aiguë sévère, équivalent à la phase 3 et 4 de l’IPC, pour la période de juillet à décembre 2021 », a indiqué le représentant de la FAO.

Un seul message ce jour de la FAO : « Il faut changer la manière dont nous cultivons et consommons. Chacun d’entre nous peut contribuer à sauvegarder l’avenir de notre alimentation. Commencez dès maintenant : mangez local, saisonnier et mangez durable ! Nos actions sont notre avenir », a souligné Aristide Ongone.

La FAO appelle les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les organisations internationales et le monde académique à œuvrer pour réviser les anciennes politiques et en adopter de nouvelles qui favorisent la production durable d’aliments nutritifs abordables et encourager la participation des exploitants agricoles.

Pour cette organisation des Nations Unies, l’engagement du gouvernement congolais et le dynamisme de la population congolaise ainsi que la détermination d’accompagnement de la FAO constituent un atout majeur pour améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle au pays.

Le ministre de l’agriculture, Désiré M’zinga Birihanze a rassuré des efforts du gouvernement de la République à résoudre cette problématique de l’insécurité alimentaire au pays.

A l’en croire, l’une des causes majeures de cette situation demeure les conflits armés dans l’Est de la RDC. Il a rappelé les actions importantes posées par le gouvernement pour assurer la sécurité qui reste une condition sinequanone pour la relance et le développement de toute activité.

Il a précisé que des actions pour des solutions adéquates et durables sont entrain d’être mises en place notamment la revanche du sol sur les sous-sols, la tenue des états généraux de l’agriculture avec mission de réfléchir en profondeur et formuler des propositions concrètes sur ce convient de faire pour un système agroalimentaire approprié durable et bénéfique à tous.

Désiré M’zinga a appelé les congolais à participer à cette lutte contre l’insécurité alimentaire.

Lors de la cérémonie de ce jour, les intrants agricoles ont été remis à quelques organisations en titre symbolique. Ce don du ministère de l’agriculture en partenariat avec la FAO est constitué des râteaux, des arrosoirs, des bêches, des râteaux.

Tina Wokuo, une bénéficiaire de ces outils a, au nom des tous les bénéficiaires, exprimé sa reconnaissance au gouvernement et à la FAO pour ce don, vu comme « arme de geurre » pour les producteurs et acteurs de la transformation des aliments, qu’ils sont.

Cette célébration a été ponctuée par des messages de sensibilisation et sketches du groupe d’animation culturelle COSMOS.

Jul A

Autres titres

Des soldats ougandais sur le sol de la  RDC

deo

RDC/LES RETRAITES DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE ONT UNE CAISSE NATIONALE DONT LE SIEGE A ÉTÉ INAUGURÉ PAR LE CHEF DE L’ETAT

deo

Congo hold-up: Pour nous, les 43millions ne sont pas allés Chez Kabila(Jules Alingete)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus