congosynthese

RDC : HRW encourage Félix Tshisekedi à faire de la défense des droits humains sa priorité

Human Rights Watch (HRW) invite le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, à faire de la défense et de la promotion des droits humains une priorité pendant son mandat. Dans un courrier adressé jeudi 11 avril au chef de l’Etat, l’ONG a formulé dix recommandations essentielles pour améliorer les droits humains dans le pays.

Parmi ces recommandations:

  • Démettre de leurs fonctions les officiers des forces de sécurité et les autres responsables ayant commis des abus ;
  • Faire appliquer les droits à la liberté d’expression, de réunion et d’association ;
  • Mettre fin à l’ingérence dans le système judiciaire ;
  • Garantir la progression des poursuites à l’encontre des personnes responsables des pires abus ;
  • Développer une stratégie complète pour gérer la question des groupes armés.

« Le président Tshisekedi est confronté à la lourde tâche de mettre fin aux cycles de violence et d’abus, alimentés par l’impunité et la corruption, qui minent la RD Congo depuis longtemps », a ajouté Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch.

Kenneth Roth appelle aussi Félix Tshisekedi à « rompre de façon décisive avec l’administration abusive et corrompue de Joseph Kabila et adopter des changements systémiques qui profitent à toute la population de la RD Congo. »

Pendant son discours d’investiture, Félix Tshisekedi a promis de « garantir à chaque citoyen le respect de l’exercice de ses droits fondamentaux » et de mettre fin à toutes les formes de discrimination, rappelle HRW.

Il a déclaré que son gouvernement accorderait la priorité à « une lutte efficace et déterminée contre la corruption, […] l’impunité, la mauvaise gouvernance [et] le tribalisme ». Depuis, le président a pris plusieurs mesures importantes, y compris la libération des prisonniers politiques et le limogeage du responsable des services de renseignements impliqué dans de graves abus, se réjouit l’organisation de défense des droits humains.


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus