fbpx
congosynthese

RDC: Félix Tshisekedi a regagné Kinshasa ce lundi après un séjour de 48 heures à Addis-Abeba

Après un séjour de 48 heures passé à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie, en marge de la 34è session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, lequel fut marqué par son investiture à la présidence de l’Institution panafricaine, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a regagné Kinshasa ce lundi 08 février 2021 par l’aéroport international de Ndjili.

A sa descente d’avion, le Chef de l’Etat a été chaleureusement accueilli par quelques personnalités politiques avec, au premier rang, le Président de l’Assemblée nationale, l’honorable Mboso Nkodia qu’accompagnait le premier Vice-président de la Chambre basse du Parlement, Jean-Marc Kabund. L’on a aussi noté la présence de l’informateur Modeste Bahati Lukwebo ainsi que celle de quelques membres du Gouvernement démissionnaire. La Distinguée Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, avait également effectué le déplacement de l’aéroport international de Ndjili, question de ne pas rater ce moment plein d’enthousiasme.

Les cadres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) parmi lesquels le Secrétaire Général, Augustin Kabuya, étaient également présents, confondus aux combattants et autres compatriotes visiblement émus d’accueillir le nouveau Président de l’Union africaine, un statut particulier qui fait monter d’un cran le prestige de la RDC à l’échelle continentale après plus de 50 ans d’absence dans les arcanes de cette Organisation continentale.

Les partis politiques membres de l’Union Sacrée de la Nation (USN) étaient également représentés via leurs cadres et militants venus en masse apporter leur soutien à la mandature de Félix Tshisekedi à la tête de l’Union africaine.

A noter que le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est le premier Président de la troisième République, à assumer cette haute fonction continentale. Ceci découle de sa volonté mainte fois exprimée de promouvoir un État de droit, mais aussi, une diplomatie agissante à la hauteur des attentes des peuples africains et de son pays, la République démocratique du Congo.

Autres titres

Nord-Kivu : Pour l’ACEDH l’assassinat d’un auditeur militaire à Rutshuru est une expression de la gravité de la violence dans la région

deo

RDC: Ouverture ce vendredi du procès des présumés détournements des fonds publics destinés à l’EPST

deo

RDC: Le Ministère des Affaires renforce le partenariat entre Kinshasa et Londres

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus