congosynthese

RDC-Elections: La machine à voter refusée à Beni.

fayulu à beni

Martin Fayulu le candidat de la coallition Lamuka est arrivé ce mercredi 5 décembre 2018 à Beni.  Fayulu  a été bien accueilli par des milliers des militants de différents partis politiques et associations civiles.

Machine á voter

La population de Beni a refusé l’utilisation de la machine à voter lors des élections du 23 décembre prochain. C’était pendant le lancement de la campagne électorale de la coalition Lamuka avec  à la tête Martin Fayulu. “Nous ne voulons pas les élections avec la machine à  à voter criait fort la masse populaire qui était concentrée au rond point de 9heure à 19h30.

Sécurité

En outre la population a réclamé la sécurité, l’emploi et l’électricité. Autre chose, la population de Beni a refusé la présence des étrangers sur le sol du Nord – Kivu. Surtout les ougandais et les Rwandais, qui sont mal cités dans l’armement des groupes armés qui tuent, enlèvent les civils depuis plus de 4 ans à Beni.

Promesse

Une fois élu président, Fayulu a promis à la population de Beni de restaurer la paix dans cette région. Beni est en proie aux violences armées. Les rebelles ADF à qui l’on attribue les massacres de plus de 2 000 personnes, depuis quatre ans. Le candidat de Lamuka a répété son intention de déplacer la base militaire Kokolo, de Kinshasa à Beni, une fois élu président.

Suite a une marrée humaine difficile à contenir, Fayulu n’a pas réussi à quitter dans la voiture, il a donc été obligé de faire le meeting en étant dans le cortège.

Ainsi, le meeting du candidat commun de l’opposition s’est clôturée tard la soirée vers 19h15. Et enfin, la grande photo de campagne d’Emmanuel  Shadari, qui était affichée au  rond point du 30juin a été arrachée, puis brûlée par les jeunes qui scandaient des chansons hostiles au régime en place.


Autres titres

RDC : Le chef d’Etat-major général adjoint Gabriel Amisi Kumba lance le message du chef de l’Etat de la république à l’armée et à la police à Goma

Kabumba Katumwa

Jean-Lucien Bussa exige à Félix Tshisekedi de laisser installer le Sénat !

Deo

Eugène Diomi Ndongala sera libéré dans les 48 heures (ministre)

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus