fbpx
congosynthese.com

RDC : Désactivation par le Ministère de l’EPST
des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés, et de leur personnel

Le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), a procédé à la désactivation des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés, de leur personnel, des agents avec des données d’identification irrégulières ainsi que des doublons.

C’est le contenu d’une correspondance du 26 mars dernier, adressée aux Gouverneurs de provinces, dont une copie est parvenue à Congosynthèse.

La présente note de désactivation des recommandations formulées par l’Inspection Générale des Finances (IGF) à l’issue de sa mission effectuée au Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Techniques.

Le Premier-ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a demandé au ministère de l’EPST d’instruire le Service de contrôle, d’encadrement et de paie des enseignants (SECOPE) de procéder à la désactivation des écoles fonctionnant avec les faux arrêtes, de leur personnel, des agents avec les données d’identification irrégulières, ainsi que des doublons.

Suivant ses instructions, le secrétariat général du ministère de l’EPST informe que les écoles non conventionnées fonctionnant avec des faux arrêtés ainsi que leur personnel seront désactivées du fichier de paie des enseignants.

Plus de 1000 écoles fictives concernées ont été reprises en annexe de la correspondance adressée aux Gouverneurs des provinces.

Jul A

Autres titres

Plateau Spécial en direct de BENI

deo

Beni/Attendu dans un meeting : Le chef de l’État congolais laisse la population dans une désolation au rond-point du 30 juin

deo

Urgent/ L’UNC se retire du Cach

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus