RDC: Des députés s'opposent à l'investiture du gouvernement Suminwa tandis que d'autres appellent à une action rapide

Jun 5, 2024 - 09:15
 0
RDC: Des députés s'opposent à l'investiture du gouvernement Suminwa tandis que d'autres appellent à une action rapide

Alors que le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, a annoncé l'investiture du gouvernement Suminwa pour la semaine prochaine, certains députés ont lancé une pétition visant à bloquer l'entrée en fonction de l'exécutif national. Dans le même temps, d'autres députés insistent sur la nécessité d'une investiture rapide.

La pétition, qui a déjà recueilli plus de cent signatures, soulève plusieurs préoccupations concernant la composition du gouvernement Suminwa, qui compte 54 membres. Parmi celles-ci, la violation du principe constitutionnel de représentativité nationale, tel que garanti par l'article 90 de la Constitution, est au premier plan. Les députés mécontents déplorent notamment l'absence de représentation de la province du Maniema dans l'équipe gouvernementale.

Les pétitionnaires dénoncent également la violation des principes de présentation des candidats. Selon eux, certains ministres ont été désignés sans l'accord préalable de leurs regroupements politiques. De plus, le non-respect du principe selon lequel un regroupement ou parti politique ayant dix députés obtient un ministère, conformément à l'entente avec l'informateur, crée des tensions au sein de l'Assemblée nationale.

Des accusations d'improbité morale et professionnelle sont également formulées à l'encontre de certains membres du gouvernement Suminwa.

Malgré ces critiques, d'autres députés, comme Willy Mishiki, insistent sur la nécessité d'investir le gouvernement Suminwa le plus rapidement possible. L'investiture avait été annoncée pour le 10 ou le 11 juin prochain par le président de l'Assemblée nationale, après une audience avec le chef de l'État à la Cité de l'Union africaine à Kinshasa, lundi dernier.

Sur son compte Twitter mardi, la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka, a déclaré être "prête à travailler pour la nation", après la réunion de prise de contact avec les membres de son gouvernement. "Au cours de la semaine prochaine, nous présenterons, conformément à la discussion que nous avons eue avec le Président de l'Assemblée Nationale, l'Honorable Vital Kamerhe, le vendredi 31 mai 2024, notre programme devant les élus du peuple, dans le but de faire avancer la nation vers un avenir meilleur", a-t-elle écrit.

La situation à l'Assemblée nationale reste tendue alors que les députés sont divisés sur la question de l'investiture du gouvernement Suminwa. Il appartient désormais aux dirigeants politiques de trouver un terrain d'entente pour sortir de cette impasse et permettre au pays de poursuivre sa marche vers le développement et la prospérité.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow