congosynthese

RDC : Début des épreuves hors session de l’examen d’Etat 2019, au Nord-Kivu 47.635 candidats finalistes sont inscrits

Les élèves finalistes au centre Nord-Kivu 61 Teresa Mira. jeudi 2 mai 2019.credit Photo : Justin Kabumba

Lancement ce jeudi 02 mai 2019 sur toute l’étendue de la république démocratique du Congo de la session préliminaire de dissertation pour l’édition 2018-2019 de l’examen d’Etat. Au Nord-Kivu pour cette édition conformément aux listes, la province à travers ses trois provinces éducationnelles, présente 47.635 candidats finalistes du secondaire et 182 candidats du cycle court, tous repartis en 154 centres de passation.

Pour le ministre de l’intérieur représentant du gouverneur, Valérien B. précise que, tout va être mis en œuvre durant les jours de passation pour que les finalistes travaillent dans des bonnes conditions surtout dans des milieux insécurisés par les groupes armés comme et ceux touchés par la maladie a virus Ebola.

« On a pris toutes les dispositions pour que les examens se déroulent tranquillement et que les enfants finalistes ne soient pas inquiétés. Les dispositions sont là, la police et l’armée ont été mise en contribution pour que les examens puissent se dérouler normalement », a déclaré, valérien Balitwirande ministre provincial de l’intérieur et représentant du gouverneur a.i.

A propos des frais de participation aux examens aujourd’hui au controversé par les parents, la ministre provinciale de l’éducation précise que les frais sont fixés par le gouverneur central. Selon Adel Bazizane, tous les chefs d’établissements sont donc obligés de respecter ces frais, car généralement, on assiste à une surenchère des chefs d’établissements ainsi que des élèves finalistes au grand dam des parents.

« Personne qui va rater les examens parce que les instructions ont été données aux chef d’établissent et aux chefs de centres.Tout le monde est instruit, même les enfants qui n’ont pas encore payé ils doivent passer les examens. Nous devons accorder à tous les enfants du Nord-Kivu cette chance d’étudier » a précisé Adel Bazizane , ministre provincial de l’éducation.

Ces épreuves ont démarré sans incident majeure à travers 145 centres que comptent la province du Nord-Kivu, dont Teresa Mirara de Goma, se félicite la sœur préfet de l’école qui a abrité le lancement. Katungu Mamissa, appelle les candidats à faire preuve de travail pour mieux défendre l’image de la province.

La session préliminaire est prévu avec la dissertation, aujourd’hui et demain, les épreuves pratiques, ainsi que le français oral, la session finale est prévu au mois de juin

Justin KABUMBA

Loading...

Autres titres

LES RÉVOLUTIONNAIRES DU FCC ACTIVENT LE PROCESSUS D’EXPOSER LES ACCORDS FCC-CACH

Deo

Nord-Kivu : Ebola est désormais une grande menace au même titre que les groupes armés pour la sécurité de la population(FARDC)

Kabumba Katumwa

Le FCC recommande aux Présidents des Regroupements de proposer, les critères de désignation des membres du FCC pouvant faire partie du Gouvernement.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus