fbpx
23 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

RDC-CENI: Le chef de l’État refuse d’investir Ronsard Malonda!

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo refuse d’investir Ronsard Malonda à la tête de la Ceni, apprend-t-on de la radio top Congo f.m. ” Votre lettre n’est accompagnée d’aucun soubassement , notamment les procès verbaux de désignation et d’entérinement de Ronsard Malonda ainsi que tous les documents y relatifs” répond le président de la République à la correspondance lui adressée par la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda Lioko,lui demandant d’investir Ronsard Malonda comme prochain président de la CENI. Le numéro 1 du pays constate que ” l’information selon laquelle Ronsard Malonda a été désigné à l’issue d’un processus interne aux confessions religieuses est fortement contesté en fait comme en droit par certains membres de cette composante”. Tout en citant les églises catholique, kimbanguiste et l’église du Christ au Congo. Le président relève ” l’annonce de cette désignation et l’entérinement dans les conditions contradictoires a conduit à des mouvements de protestation observés à travers le pays”. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo tranche ainsi” En considération de ces éléments , l’information me donnée en l’état,ne me met pas dans les conditions à disposer conformément à la loi et d’investir Ronsard Malonda à la tête de la Ceni”. L’actuel secrétaire exécutif de la centrale électorale a été désigné par les confessions religieuses comme en est de coutume dont 6 voix sur 8. Puis entériné par l’Assemblée nationale. Ronsard Malonda devrait être investi par le chef de l’État pour jouir de ses fonctions comme président de la centrale électorale. Sa désignation pose problème et est fortement contestée par les politiques,la société civile ainsi que les mouvements citoyens. Ces derniers estiment qu’il serait à la base du chaos des échéances électorales antérieures de 2018. Avec ce refus du chef de l’État son sort reste encore incertain.

Gladys EBILE

Autres titres

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

deo

Les élèves finalistes de Butembo revendiquent le maintien de la date du 10 Août pour la reprise des activités scolaires

deo

Meurtre de 14 personnes à Sange: Le militaire tueur est déjà aux arrêts (Gouverneur)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus