fbpx
congosynthese.com

RDC-Candidat commun : « On est pas guidé par un quelconque sondage, nous avons notre critérium au niveau de l’opposition », V. Kamerhe

Dans une interview exclusive accordée à Africa243 ce jeudi 1er novembre 2018, Vital Kamerhe, candidat président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), dit s’abstenir de tout commentaire au sujet de la candidature unique de l’opposition après la publication du sondage réalisé par BERCI et GEC mardi dernier.

Ce sondage il faut le rappeler, place Félix Tshisekedi à la première place pour la présidentielle du 23 décembre 2018.

« Nous sommes interdits de tout commentaire de nature à perturber la sérénité de gens qui doivent décider. Nous, au niveau de l’opposition, nous avons notre critérium, on n’est pas guidé par un quelconque sondage. Le vrai sondage c’est que le peuple veut le changement, et qu’il est fatigué de ce système de prédation », a dit Vital Kamerhe.

Selon celui que les congolais appellent affectueusement « VK », le plus important c’est l’unité de l’opposition.

« Le problème ici, ce n’est pas d’être candidat commun ou de ne pas l’être. Le problème ici, c’est que l’opposition doit aller en ordre de bataille et gagner les élections », renchérit-il.

Vital Kamerhe a réitéré la lutte de l’opposition contre la machine à voter et le nettoyage du fichier électoral.

« Nous restons dans la lutte contre la machine à voter, contre le fichier électoral truffé des fictifs. Et nous allons nous arranger pour avoir les témoins dans tous les bureaux de vote pour surveiller les votes de nos populations pour que personne ne les vole », a rassuré V.K

Par ailleurs, le président de l’UNC appelle la population à la patience jusqu’au 10 novembre pour connaître leur candidat commun.

Daisy osborn lonkoy

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus