congosynthese

RDC – Belgique : ce que Joseph Kabila a dit à Charles Michel à New York

Dans un contexte de rapports tendus entre leurs deux pays, le Premier ministre belge, Charles Michel, et le président congolais, Joseph Kabila, se sont entretenus ce vendredi à New York. De quoi ont-ils parlé ?

S’achemine-t-on vers une décrispation entre Kinshasa et Bruxelles ? Ce vendredi 28 septembre, le président congolais, Joseph Kabila, a reçu dans sa suite de Lotte New York Palace le Premier ministre belge, Charles Michel. Une rencontre en tête-à-tête qui a duré « une heure », selon un membre de la délégation de la RDC, présent à New York, en marge de la 73e Assemblée générale des Nations unies.

Avant l’échange entre les deux hommes, la réunion a démarré durant une trentaine de minutes en présence de Léonard She Okitundu, chef de la diplomatie congolaise, Néhémie Mwilanya Wilondja, directeur de cabinet, et de Barnabé Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique de Joseph Kabila, d’un côté, et de Stéphane Mund, conseiller diplomatique de Charles Michel, de l’autre.

Un « entretien plutôt positif », selon Charles Michel

Côté belge, Charles Michel a insisté sur la « désescalade ». Depuis plusieurs mois, son pays et la RDC se sont engagés dans un bras de fer, à coups de mesures de rétorsion réciproques : Kinshasa a ainsi exigé fin janvier la fermeture de la Maison Schengen, sorte de consulat de l’Union européenne géré par Bruxelles dans la capitale congolaise, après la décision des autorités belges de ne plus passer par la coopération du gouvernement congolais pour leur aide au développement.

À cela s’ajoutent la rupture de la coopération militaire et la réduction de la fréquence des vols de Brussels Airlines en destination de la RDC. « Les rapports diplomatiques se retrouvent aujourd’hui au plus bas, comme en témoigne l’absence d’ambassadeurs à Bruxelles et à Kinshasa », rappelle une source proche du dossier.


Autres titres

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

Deo

FAILLITE, PAUVRETE VOICI LE PLAN MUZITO POUR REDRESSER LA RDC

Deo

1 commentaire

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus