fbpx
congosynthese

RDC: Barnabé Milinganyo Wimana interpellé à Kinshasa

Le Président National du Rassemblement des leaders congolais, Barnabé Milinganyo Wimana,
a été interpellé ce samedi 28 novembre.

Il a été par la suite conduit au Tribunal de Grande Instance/Gombe.

Il était devenu célèbre après ses propos tenus dans des émissions télévisées à Kinshasa faisant
débat sur la suite à donner aux consultations initiées par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi.
Répondant à la question de savoir s’il n’y a ni coalition ni cohabitation, Barnabé Milinganyo s’était permis de répondre comme suit (en lingala): » Il y aura peut-être la démission du président de la République? C’est l’unique voie facile. Si le président ne veut pas faire tuer les gens, il faudra qu’il démissionne (…).Alors il deviendra sénateur à vie. S’il ne le fait pas, il sera alors tué par balle? ».

Selon nos dernières informations, Barnabé serait déjà présentement devant les juges entrain de comparaître.

Affaire à suivre .

Justin Kabumba

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus