fbpx
congosynthese.com

RDC: Barnabé Milinganyo Wimana interpellé à Kinshasa

Le Président National du Rassemblement des leaders congolais, Barnabé Milinganyo Wimana,
a été interpellé ce samedi 28 novembre.

Il a été par la suite conduit au Tribunal de Grande Instance/Gombe.

Il était devenu célèbre après ses propos tenus dans des émissions télévisées à Kinshasa faisant
débat sur la suite à donner aux consultations initiées par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi.
Répondant à la question de savoir s’il n’y a ni coalition ni cohabitation, Barnabé Milinganyo s’était permis de répondre comme suit (en lingala): » Il y aura peut-être la démission du président de la République? C’est l’unique voie facile. Si le président ne veut pas faire tuer les gens, il faudra qu’il démissionne (…).Alors il deviendra sénateur à vie. S’il ne le fait pas, il sera alors tué par balle? ».

Selon nos dernières informations, Barnabé serait déjà présentement devant les juges entrain de comparaître.

Affaire à suivre .

Justin Kabumba

Autres titres

Augmentation des réserves de change : la Gouverneure de la BCC donne les facteurs liés à ce record

Juliette Aloki

Affaire Chebeya : Réouverture du procès ce mercredi à la prison de Ndolo

deo

Félix Tshisekedi:L’état de siège ne sera levé que quand les circonstances qui l’ont motivé disparaîtront

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus