fbpx
congosynthese.com

RDC/Ass-Nat: La rentrée parlementaire de septembre au centre des échanges entre Mboso et Bahati

Président du Sénat Modeste Bahati est venu à la rencontre de son homologue de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso pour se concerter sur les préparatifs de la prochaine session ordinaire qui s’ouvre le 15 septembre 2021.

Les échanges entre les deux présidents a aussi porté sur l’avancement des travaux de la commission mixte-paritaire et les obsèques du président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, Antoine-Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

« Nous nous concertons régulièrement. Et il en sera toujours ainsi. Comme vous le savez, nous sommes en pleine session, parce qu’il y a l’état de siège qui est toujours pendant. Nous préparons déjà la rentrée parlementaire de la session ordinaire qui s’ouvre le 15 septembre 2021 ».

L’Assemblée nationale, ayant en charge de traiter de l’épineuse question de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Modeste Bahati a obtenu de son homologue des informations sur l’avancement des travaux au niveau de la commission mixte paritaire chargée d’examiner les dossiers de candidats à la CENI.

« Le président de l’Assemblée nationale et cher aîné m’a tenu au courant de l’évolution des travaux au niveau de la commission paritaire, où ils se déroulent très bien. Et nous pensons que bientôt, la commission va déposer son rapport au bureau de l’Assemblée nationale », a ajouté par ailleurs Bahati.

A côté de ces dossiers, les deux speakers du Parlement se sont penchés sur les obsèques du président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, cérémonie qu’ils suivent de près.

« Nous suivons de près ce qui se passe à Lubumbashi, avec les obsèques du président de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga, l’honorable Gabriel Kyungu. », a renchéri le président du Sénat qui a fait savoir que des délégations de haut rang de deux chambres ont été dépêchées au chef-lieu du Haut-Katanga.

A ce sujet, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga a rendu un hommage mérité à Gabriel Kyungu, surnommé « Baba wa Katanga ».

« Ce grand frère était et restera un monument de la vie politique dans notre pays. Il a contribué à beaucoup d’événements, même à l’avancement de la démocratie dans notre pays. Sa mort est une perte énorme pour la classe politique, spécialement pour l’Union sacrée ».

Mboso et Bahati ont enfin échangé sur l’évaluation de l’état de siège.
Pour ce faire, ils ont salué le déplacement du Premier ministre en Ituri et au Nord-Kivu, parce qu’effectivement, il ne faut pas se contenter du rapport à partir du bureau ; il faut palper les réalités du doigt.

E.M

Autres titres

Attaque du convoi des véhicules des civils en Ituri : « Certains conducteurs s’alignent derrière l’escorte », déplore le gouverneur Johny Nkashama

deo

RDC: Bientôt les travaux des projets d’investissements seront lancés dans les 145 territoires

deo

Michael Lokombe, un ancien militaire britannique d’origine congolaise, reconte son experience de guerre en Irak

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus