fbpx
congosynthese.com

RDC/Ass-Nat : La Conférence des présidents a adopté le calendrier des activités de la session de mars 2021

Le calendrier des activités de la session de mars 2021 de l’Assemblée nationale a été adopté à ce jour par
La conférence des présidents des groupes parlementaires et présidents des commissions permanentes de l’Assemblée nationale.

Ce calendrier adopté sera soumis aux délibérations lors de la prochaine plénière.

Cette conférence entre dans le cadre normal de la tradition parlementaire qui veut qu’au début de chaque session, la conférence des présidents se tienne, a fait savoir, le rapporteur de la Chambre basse du Parlement, Joseph Lembi Lubila.

« Cette conférence des présidents s’est essentiellement basée sur le calendrier de la session ordinaire de mars. Et quand on parle de la session, il s’agit des matières pouvant faire l’objet de nos débats et délibérations au cours de la session « , a-t-il dit en substance.

La dite réunion s’est tenue avec l’ancienne configuration des présidents des groupes parlementaires et présidents des commissions.

 » Tout s’est passé dans la convivialité. Mais cette question est complexe parce qu’ au sein des groupes parlementaires, beaucoup de membres ne partagent pas les mêmes opinions. Et dans certains groupes parlementaires, beaucoup de membres ont migré, beaucoup de membres ont quitté leurs groupes parlementaires pour l’Union sacrée ».

Après avoir fait l’état des lieux de ses différents groupes Parlementaires, le premier vice président révèle ce qui suit:

 » Actuellement, la majorité parlementaire compte 13 groupes parlementaires et l’opposition en compte 3. Dans l’ensemble, ce sont 16 groupes parlementaires », a-t-il renseigné.

Cette perception des choses n’est pas partagée par les députés membres de l’opposition.

C’est ainsi qu’il a été décidé à l’unanimité de la poursuite des échanges afin que les vues soient harmonisées.

Depuis l’ouverture de la session le 15 mars, aucune plénière n’a été organisée.
Selon le rapporteur du bureau, cela s’explique du fait que l’Assemblée nationale avait perdu l’un de leurs, le député National Henri Thomas Lokondo et qu’il fallait organiser les obsèques. Maintenant le bureau a repris avec ses activités.

E.M

Autres titres

Procès Chebeya : « Après le crime, nous sommes allés à la résidence de Mukalayi chacun des meurtriers a été récompensé de 50 USD » témoigne le policier Mugabo

Patrice Kayembe

Augustin Kibassa à l’assemblée nationale : «Le ministre de PTNTIC n’est pas gestionnaire des revenus du RAM»

Patrice Kayembe

RDC : L’auteur de la question sur le RAM fait 3 propositions au ministre Kibassa

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus