fbpx
congosynthese.com

RDC : Adolphe Muzito avait demandé qu’on puisse lui garantir un poste pour participer aux consultations nationales (Révèle Francis Kalombo)

Aux grands maux les grands remèdes, dit-on, c’est un divorce consommé entre Adolphe Muzito et le camp de Moïse Katumbi.

Au cours de l’émission accordée au magazine info 243, Francis Kalombo l’un des portes paroles du président du TP Mazembe, a apporté sur la place publique, ce qui était considéré comme secrets.

Selon ses dires, le président du nouvel élan avait exigé qu’il ait de garantie d’emploi pour rencontrer le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi dans le cadre de consultation pour la formation de l’union sacrée de la nation.

« Son problème à lui (Adolphe Muzito), est qu’il est demandeur d’emploi, il voulait aller chez Félix pour avoir l’emploi. Il voulait qu’avant d’aller aux consultations qu’on puisse lui garantir qu’il doit avoir quelques choses » a-t-il déclaré.

Puis d’ajouter.
« Lui même voulez les consultations mais à condition qu’on puisse lui garantir un poste. Quand on avait appelé les anciens premiers ministres, lui a dit qu’on puisse lui garantir qu’à la fin des échanges il va avoir quelques choses c’est ce que nous avons entendu ».

Il sied de rappeler que le président du parti politique nouvel élan Adolphe Muzito, a balayé d’un revers de la main, les informations selon lesquelles le président de Ensemble pour la République Moïse Katumbi est le financier de la plateforme de l’opposition Lamuka.

À l’encroire, il s’agit simplement d’une spéculation et d’une comédie qu’il faut arrêter.

“Monsieur Katumbi n’est nullement financier de Lamuka. Ça c’est une insulte à ma personne et à Lamuka. Arrêtez avec ça et retenez ça une fois pour toute” avait-il déclaré à Marius Muhunga.

P.K

Autres titres

RDC : le Président sénégalais Macky Sall est arrivé à Kinshasa

deo

Le Président Félix Tshisekedi appelle ses homologues africains à s’approprier le projet de production des batteries électriques

deo

Congo hold up : Le bâtonnier Tharcisse Matadi appelle les concernés à réagir

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus