fbpx
congosynthese.com

RAM : Les députés issus du FCC décident de sécher la plénière jusqu’à la reprise du débat

Les députés nationaux issus du Front Commun pour le Congo (FCC), ont quitté la salle de plénière ce jeudi 07 octobre et, ont promis d’y revenir que si le débat sur la taxe RAM soit programmé à l’ordre du jour.

Au nom des élus issus du FCC, le député Lucain Kasongo a dans une déclaration, fait savoir que le président du bureau Christophe Mbosoboso a décidé de manière unilatérale en renvoyant la question avec débat au sujet de la taxe RAM a une date ultérieure.

« Nous avons attendu plus de 5 jours, c’est hier que la plénière devrait avoir lieu. A quelques heures pour cette rencontre, nous avons reçus le message que la plénière avait été renvoyée à une date ultérieure. Mais aujourd’hui, on a convoqué une séance plénière, mais curieusement on a changé l’objet du jour sans une aucune explication. Voilà pourquoi, nous, députés nationaux du FCC avons décidé de quitter la salle jusqu’à à ce que la question RAM soit programmée à l’ordre du jour » a déclaré Lucain Kasongo.

Pour les députés nationaux du FCC, le bureau de l’assemblée nationale veut masquer la question sur la taxe RAM enfin de distraire le peuple congolais, qui attend l’issu de cette procédure.

 » Le peuple congolais doit être informé de cette procédure qui a été amorcée et nous irons jusqu’au bout. Nous remarquons qu’il y a blocage. Les députés du FCC vont s’assumer. Nous allons déposes incessamment une motion de défiance contre le membre du gouvernement, la procédure est simple, elle demande que 50 signatures, or les députés du FCC sont plus de 140″ a fait savoir Lucain Kasongo.

Il sied de rappeler que la question orale avec débat sur la taxe RAM est l’initiative de l’élu d’Uvira Claude Misare, député de l’Union sacrée.

E.M

Autres titres

RDC : L’investiture de l’équipe de la CENI est largement saluée par le peuple congolais (Génération Fatshi)

Patrice Kayembe

F.Kalombo à Peter Kazadi : « S’il pense que Moïse Katumbi combat l’Union sacrée de l’intérieur, qu’il le chasse »

Patrice Kayembe

MESSAGE D’ALERTE DE LA CENCO

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus