fbpx
31.1 C
Kinshasa
July 4, 2020
congosynthese

Prof André Mbata : «Pour cause de prostitution intellectuelle basée sur la politique du ventre, cette Nation devra un jour demander des comptes à plusieurs vrais-faux profs de la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa

Pendant que la Nation attendait leur contribution à la consolidation de l’Etat de droit,  plusieurs sont devenus des agents de la  dictature ou du statu quo et ont sacrifié les principes et les valeurs qu’ils avaient appris sur l’autel de leurs intérêts matérialistes de pouvoir et d’argent! Jamais depuis Mobutu, on a assiste a une telle prostitution des profs de la Faculté de droit de l’UNIKIN.

Chaque fois qu’il a fallu justifier des hérésies, le FCC n’a pas trouvé mieux que la Faculté de Droit pour recruter des garçons de course qu’il rejette aussitôt. Chaque dérapage sur la voie de l’Etat de droit a été suivi par l’entrée en scène de quelques thuriféraires de la Faculté de Droit. L’histoire se souviendra que l’auteur de l’ouvrage tristement célèbre intitulé «Entre la révision de la Constitution et l’inanition de la Nation» était un prof de la Faculté de droit (E.Boshab).

L’histoire note également que le premier Député national à initier une révision constitutionnelle pour confier la présidence et la vice-présidence du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) au président de la République et au Ministre de la Justice était un prof à la Faculté de droit (Tshibangu Kalala), vice-président de l’Association «Kabila-Desir»! Pour donner dernièrement un brin de scientificité à ses attaques contre le soi-disant «gouvernement des juges», le FCC a également recruté deux profs émérites de la Faculté de droit  (Nyabirungu et Mampuya).

Comme si le ridicule était un prestige intellectuel en RDC, voici deux autres jeunes profs  (Minaku et Sakata) qui viennent de déposer trois propositions de lois en violation de l’article 152 de la Constitution qui fixe la composition et les attributions du CSM. N’étant pas constitutionnalistes, ils ignorent qu’une loi ordinaire ou organique ne peut jamais amender ou modifier une règle constitutionnelle.

Plusieurs parmi-nous ont chaque jour honte d’être désignés comme profs à la Faculté de droit ou comme des collègues de certaines  personnes qui ont perdu tout sens de l’honneur ou de la dignité de la prestigieuse et noble fonction de professeurs d’université.

Les artisans de l’inanition de la Nation, leurs tambourinaires et autres fantassins sont avertis que ce peuple qui s’est battu pour un Etat de droit, ne laissera pas faire ceux dont le génie consiste à comploter chaque instant contre la Nation et la Constitution de la République pour instaurer la loi du Leviathan.»

Autres titres

N-K:” Bazizane ternie l’image de la femme congolaise en tenant des propos “indignes ” contre le mouvement” Lucha

Kabumba Katumwa

Incursion de l’armée sud-soudanaise en RDC: sur la voie d’une solution

Kabumba Katumwa

RDC- CENI: La police disperse la marche du CLC, Lucha et Filimbi contre la désignation de Ronsard Malonda.

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus