fbpx
congosynthese.com

Procès du meurtre de deux experts de l’ONU : La cour militaire condamne 51 prévenus à la peine capitale

Cinquante-un prévenus, dont 20 par défaut, ont été condamnés à la peine capitale samedi 29 janvier 2022, à Kananga par la Cour militaire de l’ex-Kasaï Occidental, poursuivis pour meurtre de 2 experts de l’ONU, Zaïda Catalan et Michael Sharp, tués en mars 2017 à Moyo Musuile, territoire de Dibaya dans le Kasaï Central.

La Cour militaire de la province du Kasaï-Central a condamné samedi 51 prévenus poursuivis de meurtre de deux experts de l’ONU, tués en mars 2017, par la milice de Kamuina Nsapu dans le territoire de Dibaya au Kasaï-Central, le juge président de ladite Cour, le général de brigade Jean-Paulin Ntshayokolo a lu, au cours de l’audience, un arrêt de 146 pages sur l’affaire du meurtre de deux experts.

Parmi les prévenus condamnés il y a, entre autres, Jean-Bosco Mukanda, Tshidima Bulabula, Ngalamulume Beya, Tshikangu Kalomba, et François Badibanga, ils ont été reconnus coupables, en droit et en fait, des préventions mises à leurs charges.

De son côté, le colonel de Dieu Mambweni Lutete a écopé la peine de 10 ans de servitude pénale principale pour violation des consignes et non-assistance à des personnes en danger notamment les deux experts victimes. Par contre, le juge a acquitté, deux prévenus parmi lesquels Raphaël Kaputu Kamuzadi.

L’organe de la loi avait sollicité dernièrement dans son réquisitoire à la cour la condamnation des tous les prévenus à la peine capitale. Cette juridiction militaire a tenu au total 101 audiences publiques dans ledit procès qui a débuté en 2017.

Pour rappelle, les deux experts des Nations unies (ONU), Zaida Catalan et Michael Sharp, étaient tous deux chargés d’enquêter sur des fosses communes, et ont été tués sauvagement le 12 mars 2017, par les miliciens du mouvement insurrectionnel de Kamuina Nsapu.

Gisèle Mbuyi

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus