congosynthese

Primature : une fratricide guerre au FCC

Le PPRD/Katanga tient à y propulser un de ses fils. Un choix boudé par l’AFDC et d’autres originaires de la province cuprifère

Une folle rumeur a circulé le week-end dernier sur la nomination de l’actuel Ministre en charge des Finances au poste de Premier ministre. Annoncée avec fracas par un média audiovisuel sur base d’un tweet attribué au Porte-parole du Président de la République, la nouvelle s’est révélée un fake news.

C’était le énième nom d’un originaire de l’ex Katanga qui était cité après plusieurs autres. Henri Yav Mulang allonge la liste de fameux  « primaturables », selon une certaine tendance au FCC où les violons ne s’accordent pas de la même manière à ce propos.

Avant l’actuel ministre des Finances laissé par le Président Félix Tshisekedi à Washington pendant un temps pour continuer les consultations avec le FMI, c’est le nom de Jean Mbuyu qui était abondamment cité concurremment en dernier moment avec celui de Kamerhe. Le dernier Conseiller spécial en matière de la Sûreté de Joseph Kabila figurait parmi les noms revenus plusieurs fois à côté de celui d’Henry Mova Sakani et d’Albert Yuma Mulimbi dont le sort est désormais connu.

Le PCA de la Gécamines a été écarté. Des observateurs avisés ne manquent pas de dire que Washington a été pour beaucoup dans cette mise à l’écart. Sa gestion à la tête de ce géant minier en RDC est mise en doute par de nombreux rapports des ONG spécialisées dans la lutte contre la corruption. Un brulot en circulation depuis hier lundi 6 mai sur cette société minière implique Jean Mbuyu. Ceux qui le connaissent attribuent cette initiative à une campagne de diabolisation à l’endroit d’un ancien Activiste des Droits de l’homme.

La fameuse diabolisation est lancée au même moment que le nom d’un autre Katangais est avancé. Le professeur Ilunga Ilunkamba vient d’être aussi cité parmi les « primaturables ». Il est le Directeur général (DG) de la Société nationale des chemins de fer depuis 2015. Mais l’entreprise publique a enchainé de nombreux accidents ferroviaires en dépit de l’acquisition de plusieurs locomotives.  Un membre de l’AFDC et Alliés est intervenu hier sur un média audiovisuel privé pour réclamer l’attribution de la Primature au parti phare du regroupement.

Mais là, reconnaissent d’autres acteurs politiques, le jeu n’est pas clair du fait que le PPRD tient cette reconnaissance au motif d’avoir obtenu plusieurs sièges au Parlement en tant que tel; ce qui n’est pas le cas pour AFDC pris isolement. Ce débat intéresse moins une frange importante du FCC qui trouve que la Primature est ouverte à tout membre de la coalition FCC-CACH qui en présente le profil. Curieusement, certains originaires du Katanga s’alignent aussi sur cette considération.

Par MKM


Autres titres

Jean-Yves Le Drian: Il y a eu une vraie élection démocratique validée par la Cour constitutionnelle

Deo

Kinshasa et Paris : pendules remises à l’heure

Deo

ILUNGA ILUNKAMBA : LE POURQUOI D’UN CHOIX

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus